Contenu éditorial simple : Le Conseil général de Loir-et-Cher de 1790 à nos jours

Une publication des Archives départementales de Loir-et-Cher, 2010, 272 pages

 

Par delà la fonction, il y a les hommes... Dès sa création en 1790, le Conseil général du tout nouveau département de Loir-et-Cher voit siéger aux côtés des notables locaux d'Ancien Régime deux grands noms de l'époque : l'abbé Grégoire, évêque de Blois, personnalité au caractère affirmé, parfois atypique, au rôle national important, et Alexandre de Beauharnais, le premier mari de Joséphine...

En deux siècles d'existence, ce sont 524 hommes et femmes qui vont présider aux destinées du département. Ce dictionnaire propose de retracer leur parcours politique et leur cadre de vie, qu'ils soient aristocrate comme le duc de La Rochefoucauld représentant le canton de Morée ; descendant d'une lignée d'horlogers réputés de Louis XV à Napoléon Ier comme Raguet-Lépine ; avocat comme le président de la CNIL Jacques Thyraud ; ministre comme Maurice Leroy ; Président du Conseil et délégué à la Société des nations comme Joseph Paul-Boncour ; industriel comme Auguste Poulain ; ou plus singulièrement, pupille de la Nation comme Richard Georges, dit Georges-Richard ouvrier-verrier, puis mineur, élu du canton de Romorantin de 1925 à 1933 avant d'accéder à la députation.

Parmi tant d'élus départementaux, certains se sont illustrés autrement que dans le champ politique. Louis de La Saussaye reste l'auteur de nombreux ouvrages historiques, François Crosnier fut directeur de l'Opéra-Comique et Edouard Prillieux est connu pour ses travaux sur la physiologie végétale qui lui vaudront une place à l'Académie des sciences.

Et les femmes ? Il faudra attendre 1962 pour que la première, Marthe Garnier, succédant à son mari, entre chez les hommes...

Quant à la longévité en poste, aucun ne semble avoir dépassé les quarante-six ans de Pierre Pichery, élu du canton de Neung-sur-Beuvron de 1899 à 1945. Autre record jamais battu : les vingt-trois années de présidence assurées par Pierre Tassin !

Plus qu'un dictionnaire d'hommes politiques, c'est un concentré de l'histoire du Loir-et-Cher que l'on trouve en ces pages.

 

Références complètes de l'ouvrage