Contenu éditorial simple : Petites histoires de la couleur du Moyen Âge à nos jours

Une publication des Archives départementales du Nord, 2004, 45 pages

 

Destiné aux adolescents, cet ouvrage présente, à travers les six couleurs occidentales, jaune, bleu, noir, blanc, rouge et vert, l’histoire des relations entre la couleur et le travail, du Moyen Âge à nos jours.

À chaque couleur correspondent quelques documents que le lecteur est invité à découvrir par des commentaires simples et rapides. Le jaune évoque l’enluminure, les théories scientifiques de la couleur, la photographie, le cinéma et l’imprimerie. Le bleu évoque la teinture, particulièrement l’importance croissante de l’indigo et la découverte des colorants à l’aniline. Le noir est la couleur adoptée par le patronat au XIXe siècle. Le blanc fait rêver d’hygiène, alors que le rouge est le symbole des luttes sociales, mais aussi de la sécurité dans l’entreprise. Le vert est d’abord la couleur de la décoration intérieure, il gagne les façades et les entreprises pour y créer un climat de sérénité et d’apaisement.

Le principe du livre est de partir de la documentation reproduite, qui n’est pas une illustration du texte. Le lecteur est ainsi amené à observer les objets, affiches, photographies et à prendre conscience de l’histoire de la fabrication des couleurs, de leur symbolique et du choix – qui est loin d’être anodin – de leur utilisation dans notre société.

 

Références complètes de l’ouvrage