Contenu éditorial simple : Caricatures ! Humoristes manchois de la Belle Époque, 1870-1914

Une publication des Archives départementales de la Manche, 2012, 48 pages

 

L’humour, qui est le vecteur principal de la caricature et dont elle abuse aussi parfois, constitue la principale raison de son succès. Il permet au lecteur de saisir d’un rapide coup d’œil le message que le caricaturiste cherche à dévoiler ou l’absurdité d’une situation qu’il veut dénoncer. En outre, les nombreuses luttes politiques et religieuses, les mutations socio-économiques et culturelles, le contexte international des années 1870 à 1914 fournissent aux caricaturistes des sources d’inspiration sans limites.

Ils sont neuf artistes, connus ou méconnus, dessinateurs, affichistes et illustrateurs, professionnels ou amateurs, tous Manchois de naissance ou de cœur, à nous livrer, par la caricature et le dessin humoristique, leur vision de la Belle Époque.

C’est l’occasion de redécouvrir Charles Huard et Adolphe Willette qui, avec leurs dessins de presse publiés dans L’Assiette au beurre, décrivent les mœurs et les antagonismes sociaux des années 1870 à 1914 ; Daniel de Losques, affichiste renommé et précurseur de la réclame, qui nous a légué des affiches de qualité sur le monde du spectacle ; Georges Duval et Jules Girard, simples soldats qui témoignent pourtant, avec leurs cahiers de conscrits, de la généralisation du service militaire ; et enfin, dans le domaine politique, les deux cents caricatures du député Marcel Rauline, qui constituent une collection exceptionnelle, inédite et unique en France, dans laquelle se retrouvent la plupart des grands noms de la Troisième République.

 

Références complètes de l’ouvrage