Contenu éditorial simple : Jules Touzard. L’Orient d’un prêtre voyageur

Une publication des Archives départementales de la Manche, 2006, 118 pages

 

Alexandrie, Louxor, Jérusalem, Bethléem, Pétra, Damas, Constantinople… : pendant dix mois, de septembre 1911 à juin 1912, Jules Touzard (1867-1938) a parcouru tous les sites antiques du Proche-Orient et de Terre Sainte, en quête d’histoire et muni d’un appareil photographique, le Vérascope Richard. Il en a rapporté 1 595 plaques stéréoscopiques déposées depuis 1995 à l'Institut catholique de Paris et récemment remises en valeur. Outre les photographies, les seules traces qui subsistent de ce voyage sont quelques échanges de correspondances et un très précieux carnet de voyage, dans lequel Touzard décrit ses excursions et qu'il utilisera après son retour pour rédiger ses articles et préparer ses cours à l'institut catholique de Paris.

À la suite de ce prêtre manchois (né à Meautis, près de Carentan, ordonné prêtre à Coutances en 1890), exégète savant, voyageur et photographe passionné, partez à la redécouverte des mille et un mystères de l’Orient dans la lumière crépusculaire d’un empire ottoman qui jette alors ses derniers feux.

 

Références complètes de l’ouvrage