Contenu éditorial simple : Étrangers de chez nous. L’immigration dans le Doubs et à Colombier-Fontaine, 1850-1950

Une publication des Archives départementales du Doubs, 2008, 167 pages

 

Destiné en premier lieu aux élèves et professeurs des collèges et lycées, cet ouvrage concerne tous ceux qui s’intéressent à la question de l’immigration. Réalisé à partir de documents d’archives et de témoignages, il propose une analyse objective et critique des faits et des idées, et en particulier de tout ce qui peut être de l’ordre du stéréotype et à l’origine de la xénophobie.

Étrangers de chez nous a pour cadre géographique le département du Doubs. Cependant, afin de s’approcher au plus près des hommes et des femmes de l’immigration, la petite commune de Colombier-Fontaine a souvent été privilégiée. C’est ainsi qu’entre le général et le particulier, le lecteur est invité à de fréquents allers et retours. La période retenue – 1850-1950 – est longue, mais la longue durée est justement nécessaire pour saisir les évolutions, celles des notions d’étranger et de frontière, celles des règles de droit relatives à l’entrée des étrangers sur le sol national et à l’acquisition de la nationalité française, celles encore des flux migratoires. Elle s’impose pour qui veut repérer des constantes : à toutes les époques, il apparaît que les communautés dernièrement arrivées sont jugées inassimilables, qu’à chaque crise économique l’immigré devient un bouc émissaire.

Ce livre nourrit donc une grande ambition : donner à son lecteur les moyens d’entrer en citoyen raisonnable dans les débats que suscite le phénomène migratoire, où jamais la nécessité ne devrait supplanter l’humanité.

 

Références complètes de l’ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives départementales du Doubs