Contenu éditorial simple : Les sources de l'histoire du cheval dans les archives publiques françaises

Une publication des Archives nationales, 1993, 182 pages

 

Voici quelques millénaires que l’homme et le cheval vivent un étonnant compagnonnage, qui ne laisse pas indifférent l’historien des civilisations. Dans le rapport entre l’homme et son cheval, c’est à la fois un besoin fondamental des sociétés humaines et l’une des expressions les plus significatives de leurs mentalités que rencontre celui qui se penche sur le passé.

Le cheval est présent dans toutes les activités de l’homme, et la vue des autoroutes contemporaines ne nous fait pas oublier qu’aujourd’hui encore il tient dans la plus grande partie du monde la place qu’il tenait chez nous voici seulement quelques décennies. C’est dire la largeur des horizons qu’ouvre à l’historien son investigation sur le cheval. De l’élevage et de l’amélioration des races aux haras et à la définition des types d’architecture appropriés, de la locomotion de l’homme et du transport des marchandises à la guerre et au maintien de l’ordre, de la chasse à la Haute Ecole et à l’épreuve sportive, l’homme et le cheval auront toujours conjoint leurs intelligences.

Il serait vain de souligner à quelle invention a conduit l’art de la sellerie, lui-même accompagné des cent formes d’expression du goût et de la mode, et la richesse des traditions qui se sont au fil des siècles greffées sur le comportement du cavalier. Elles auront durablement marqué la civilisation. Cet ouvrage aidera les historiens à diversifier les voies de leur exploration. En faisant honneur au cheval, ils rendront justice à l’homme.

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives nationales