Contenu éditorial simple : Tribunal militaire international. Procès de Nuremberg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Identification du fonds

Identification du service
Mémorial de la Shoah

Référence
IX, XII, XIII, XV-XVc, XIX-XIXb, LV, XCI-XCIII, CXX-CLXXXVIII, CXC, CXCII, CCXXVII-CCXXIX, CCXXXI, CCXXXII, CCXXXIV, CCLI-CCXCIX, CCCVI-CCCLX, CCCXC-CCCXCIV, CCCXCVI-CCCXCIX, CDIII, CDV-CDIXa

Intitulé du fonds
Tribunal militaire international. Procès de Nuremberg

Dates extrêmes
1919-1946

Importance matérielle
324 boîtes

Description du fonds

Nom du producteur du fonds
Tribunal militaire international (IMT), cour de justice de Nuremberg

Présentation du contenu
Ce fonds est un large ensemble de documents relatifs au procès bien connu contre les 23 criminels de guerre détenus par le Tribunal Militaire International (IMT) à Nuremberg entre 1945 et 1946. Y fut notamment condamné Alfred Rosenberg, chargé, à partir de 1940, de la confiscation des œuvres d'art et des bibliothèques volées aux Juifs à travers l'Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR).
La documentation de Nuremberg comprend : la procédure du procès (transcriptions des dépositions, procès et jugements), les séries d'archives NG (gouvernement nazi), NO (Organisation nazie), l'OKW (Oberkommando der Wehrmacht, commandement suprême des forces armées), NI (institutions nazies), RSHA (Reichssicherheitshauptamt, Bureau de sûreté du Reich), SD (Sicherheitsdienst, service de sécurité), Gestapo (Geheime Staatspolizei, police secrète de l'État), SA (Sturmabteilung), ministère des Affaires étrangères, ainsi qu'un grand nombre de dossiers concernant les zones occupées par les nazis (Tchécoslovaquie, Pologne, Russie, France, Belgique, Hollande, Italie, Japon, Espagne, Hongrie).
Ce fonds comporte également des séries particulières comme par exemple les archives d'Alfred Rosenberg, les documents de Robert Kempner, avocat américain d'origine allemande, comme les documents recueillis par le gouvernement français avec l'aide du Centre de documentation juive contemporaine (CDJC).

Première page de la liste des documents ramenés de Nuremberg au Centre de documentation juive contemporaine par Léon Poliakov. Mémorial de la Shoah, XIXa-0

Modalités d’entrée
Documents (copies ou parfois originaux) récupérés à l'issue du procès par Joseph Billig, représentant du Centre de documentation juive contemporaine à Nuremberg.

Conservation et accès

Lieu de conservation
Mémorial de la Shoah - Centre de documentation juive contemporaine
17 rue Geoffroy L'Asnier, 75004 PARIS

Conditions d’accès
Ces documents peuvent être consultés librement.
Ils sont communicables sur microfilms en salle de lecture.

Conditions de reproduction
Une autorisation est nécessaire pour reproduire ces documents.

Instrument de recherche
Fichier papier. Quelques notices numériques.

Sources et bibliographie

Bibliographie

  • BILLIG (Joseph), Alfred Rosenberg dans l'action idéologique, politique et administrative du Reich hitlérien : inventaire commenté de la collection de documents conservés au CDJC provenant des archives du Reichsleiter et Ministre A. Rosenberg. Paris : Éditions du Centre, 1963.
  • Le pillage par les allemands des œuvres d'art et des bibliothèques appartenant à des juifs en France : recueil de documents publié sous la dir. de Jean CASSOU et précédé d'une introduction sur la Doctrine esthétique du national-socialisme et l'organisation des Beaux-Arts sous le IIIe Reich par Jacques SABILE. Paris : Éditions du Centre de Documentation Juive Contemporaine, 1947.
  • GRIMSTED KENNEDY (Patricia), Reconstructing the Record of Nazi Cultural Plunder : a Survey of the Dispersed Archives of the Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR), International Institute for Social History, édition électronique, 2011.

 

 

Coordonnées du service ayant rempli ce questionnaire :
Mémorial de la Shoah
17 rue Geoffroy l'Asnier
75004 PARIS
archives@memorialdelashoah.org

Auteur : Cécile LAUVERGEON, archiviste