Contenu éditorial simple : Fêtes et spectacles dans les Deux-Sèvres, 1780-1914

Une publication des Archives départementales des Deux-Sèvres, 1990, 61 pages

 

La fête recouvre les aspects les plus divers. Fête familiale ou religieuse, fête organisée par une collectivité ou une association, elle est l'occasion pour l'individu de se défouler au sein d'une communauté, dans un cadre et une période déterminés, et peut l'autoriser à croire momentanément que les barrières qui cloisonnent habituellement la société sont abolies. Quelque soit sa motivation, elle participe de certaines traditions culturelles, d'un mode de vie et de pensée.

Cet ouvrage privilégie les réjouissances publiques à caractère laïc (14 juillet, visites officielles, etc.), en insistant essentiellement sur leur aspect le plus spectaculaire, et s'efforce de reconstituer les divertissements organisés dans le département des Deux-Sèvres entre 1870 et 1914. Cette période est celle de la fondation et de l'enracinement des institutions républicaines laïques, en même temps que de la politique expansionniste au-delà des océans et des progrès scientifiques et techniques.

Ces mutations se font immanquablement ressentir dans les Deux-Sèvres, malgré le poids que représente le monde essentiellement rural du département. Même si celui-ci tient à préserver ses traditions et à continuer à se divertir selon les usages qui lui sont propres, il ne peut rester imperméable aux nouveaux courants d'idées et aux modes, aux innovations technologiques et à l'accélération des moyens de communication, à l'ouverture vers des civilisations auparavant trop lointaines et méconnues.

Cette évolution aux aspects parfois contradictoires se répercute inéluctablement sur les festivités et les spectacles présentés dans le département. En ce sens, même si ceux qui sont exposés ici n'ont pas toujours à l'origine un caractère spontané, dans la mesure où ils sont pris en charge par une instance organisatrice structurée (municipalité ou association quelconque), ils sont révélateurs d'une mentalité, d'un modèle social propres à une époque et aussi aux traditions locales ; l'anecdotique, l'exceptionnel ont parfois une certaine valeur d'exemple.

 

Références complètes de l'ouvrage