Contenu éditorial simple : Les chefs au Burkina Faso. La chefferie traditionnelle des origines à l’Indépendance

Une publication des Archives départementales de l’Aude et des Archives nationales du Burkina Faso, 2008, 238 pages

 

Depuis 1999, en partenariat avec l’Association des archivistes français, les Archives départementales de l’Aude ont mené différents projets en collaboration avec le Centre National des Archives du Burkina Faso : archivistique contemporaine, communication et mise en valeur culturelle du patrimoine écrit.

Cette publication a été rédigée en partenariat et dans la plus parfaite harmonie. C’est au Centre National des Archives du Burkina Faso qu’est revenue la charge d’élaborer le chapitre portant sur la permanence de la coutume dans le Moogo et dans les sociétés du sud-ouest du pays tandis que les Archives départementales de l’Aude s’efforçaient de rendre compte du temps de la colonisation. Le lecteur français sera sou­vent quelque peu décontenancé par des termes qui lui sont étrangers, par des notions qui lui sont inconnues. De même le lecteur burkinabé sera souvent surpris par la graphie des noms de lieux ou de personnes, par la simplification parfois abusive de certains concepts ou de certaines pages de son histoire. Il nous a, en effet, été souvent difficile d’user d’un langage commun, d’autant que les sources écrites que nous avons exploitées sont pour l’essentiel l’œuvre des colonisateurs français, qui ont transcrit à leur manière ce qu’ils entendaient. Nous avons donc choisi de rédiger nos parties respectives, chacun à notre manière, en essayant tout de même d’harmoniser au maximum nos graphies et en donnant au lecteur quelques clés complémentaires dans un glossaire en annexe. Il faudra que nos publics nous témoignent de l’indulgence car, ne maîtrisant pas toujours la culture de l’autre, nous avons dû faire quelques concessions mutuelles, à la rencontre les uns des autres.

 

Table des matières :

  • Les explorations européennes

Etats et royaumes

Echanges commerciaux et impérialisme colonial

Missions d'exploration et course aux traités

  • L'invasion et la conquête

La mission Destenave au Yatenga (avril-novembre 1895)

La conquête armée : la mission Voulet-Chanoine (1896-1897)

Organisation administrative et « pacification » des pays conquis

  • L'organisation coloniale

Installation de l'administration coloniale

Les trônes renversés

Les fétiches détruits

  • Permanence de la Coutume

Les mythes fondateurs des peuples du Burkina Faso (contes, légendes, traditions orales)

Les chefs et la transmission du pouvoir au Burkina Faso

Rites et pratiques

 

Références complètes de l’ouvrage