Contenu éditorial simple : Atelier d'architecture en montagne. Répertoire numérique détaillé des archives de l'agence, sous-série 6J (1945-1985)

Une publication des Archives départementales de la Savoie, 2001, 206 pages

 

Avec les stations de montagne et les plus grands domaines skiables, la Savoie est un exemple unique au monde où, sur un territoire limité et peu habité, s'est développée avec cette ampleur la construction immobilière, 250 000 lits en moins de cinquante ans. Or l'espace immense des hautes altitudes n'accueille pas naturellement les hommes, il impose ses contraintes d'accès, de climat, d'activités : on ne bâtit pas simplement des villes à la montagne. Les conditions économiques sont également déterminantes, avec des investissements considérables et une demande touristique devenue de plus en plus diversifiée et internationale.

Dès l'origine, à Courchevel en 1946, puis aux Arcs, les concepteurs, les architectes et les constructeurs ont réfléchi à ce contexte et imaginé les formes nouvelles des stations : l'Atelier d'architecture en montagne fit partie des pionniers. Dans cette équipe créatrice, nous citerons Denys Pradelle, dont les textes témoignent de la démarche innovante et collective qui s'imposa aux architectes.

Cinquante ans après, si le contexte social et économique a beaucoup changé, les éléments fondamentaux qui conduisent à la création architecturale et à la construction sont restés. Ses habitants savent que la montagne est un milieu fragile dont le développement durable ne peut dépendre uniquement d'une conjoncture financière et de la mode des vacances d'hiver. La Savoie veut tirer profit des expériences passées, par exemple dans le plan Qualité Environnement et architecture établi par le CAUE et le département.

L'objectif du Centre d'archives d'architecture en Savoie est de constituer, grâce aux archives des architectes et des entreprises, un centre de ressources sur l'architecture du XXe siècle en pays de montagne. Ce centre, créé aux Archives départementales de la Savoie, est imposé par la nature particulière des documents et la nécessité de faire appel à des professionnels respectivement de l'architecture et des archives, pour les recueillir, les traiter et les mettre en valeur. Les fonds sont utilisés pour la recherche, et surtout l'enseignement et la pédagogie, d'où une volonté forte de publier.

L'opération est menée en partenariat avec l'École d'architecture de Grenoble et le CAUE de Savoie. Pendant trois ans, dans le cadre d'une convention État-département, la direction régionale des affaires culturelles a apporté son soutien à cette initiative. Si les démarches de collecte d'archives sont restées modestes et limitées, les premiers résultats sont là, avec la parution de l'inventaire consacré à l'Atelier d'architecture en montagne et le transfert, par l'Institut français d'architecture, des archives d'Henri-Jacques Le Même. L'ambition est d'étendre l'expérience en renforçant les relations avec d'autres partenaires, archivistes et professionnels de l'architecture et de la construction, avec nos amis de Haute-Savoie d'abord, au sein de l'Assemblée des Pays de Savoie, mais aussi avec d'autres départements de montagne.

Les architectes et les entreprises de construction savent désormais que leurs archives ne sont pas un outil éphémère à détruire indistinctement sitôt les délais des garanties légales dépassés. Certes, une petite partie seulement de l'énorme production de papier peut matériellement être conservée : il importe que ce choix nécessaire ne soit pas laissé au hasard, mais que les architectes, les enseignants et les archivistes travaillent ensemble et apportent leur contribution pour une architecture de qualité.

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de la Savoie