Contenu éditorial simple : Laïcité : histoire et devenir. Actes du colloque de Carcassonne, 16 décembre 2005

Une publication des Archives départementales de l’Aude, 2006, 144 pages

 

Dans la construction de la République et des principes qui la fondent, la promulgation le 9 décembre 1905 de la loi de séparation des Églises et de l'État a constitué un moment décisif. Au cours des cent ans qui ont suivi, est née et s'est consolidée l'idée d'un État laïque qui ne reconnaît aucun culte et refuse de traiter les citoyens en fonction de leur croyance, tout en leur assurant la pleine liberté de conscience et en leur garantissant le libre exercice des cultes.

Aujourd'hui, la société a évolué et le paysage religieux s'est considérablement modifié. Ces changements ont conduit certains à remettre en cause la loi, ou tout du moins la manière dont elle est appliquée, suscitant des débats animés, voire parfois de vives polémiques. La commémoration du centenaire de la séparation des Églises et de l'État et les différentes manifestations qui ont été organisées en cette occasion ont permis au citoyen de se réapproprier cette loi, familière mais bien mal connue et souvent mal comprise. C'était l'objectif que s'était fixé le Conseil général de l'Aude en réunissant à Carcassonne, pour des conférences et un colloque, historiens et philosophes, laïcs et représentants d'Églises.

 

Table des matières :

Le Centenaire de 1905 et la laïcité [par Jean BAUBÉROT]

Protestantisme, Laïcité et Séparation [par Pierre-Yves KIRSCHLEGER]

Les logiques du Sacré-Cœur : la prégnance d’un symbole dans la reconquête catholique [par Bernard SALQUES]

Vers la Séparation ? L’offensive de l’État contre les congrégations religieuses à l’aube du XXe siècle [par Christian SORREL]

L’anticléricalisme [par Jacqueline LALOUETTE ]

Autour de la fête de Jeanne d’Arc : luttes et manifestations dans l’Aude (1870-1930) [par Sylvie CAUCANAS]

Une Séparation improbable : la diplomatie dans la crise de 1905-1906 [par Gilles FERRAGU]

Le vote de la loi de séparation et les réactions aux inventaires [par Pierre BARRAL]

De l’administration des cathédrales au service des Beaux-Arts [par Jean-Michel LENIAUD]

 

Références complètes de l’ouvrage