Article : Les cahiers de doléances des pays de l'Oise en 1789. Bailliages divers

Une publication des Archives départementales de l'Oise, 2001, 375 pages

 

L'entreprise d'édition des cahiers de doléances conservés aux Archives départementales de l'Oise a cherché à concilier deux points de vue : celui de la Commission de l'histoire économique de la Révolution qui, à juste titre, recommande d'ordonner les publications des cahiers selon les institutions qui ont présidé à leur réalisation, c'est-à-dire selon les bailliages ; et celui des chercheurs d'aujourd'hui, plus à l'aise dans le cadre institutionnel apparu un an après et toujours existant, celui du département.

La comparaison des cahiers de bailliages avec ceux des paroisses ou, éventuellement, avec ceux des assemblées préparatoires, a semblé pouvoir être trop fructueuse pour ne pas justifier leur réimpression, contrairement à ce qui a été fait parfois ailleurs. De plus, certains étaient en partie inédits ou avaient été publiés de façon défectueuse. Les textes considérés comme périphériques, cahiers de communautés ecclésiastiques ou de curés, cahiers de simples particuliers, ont également semblé mériter l'attention.

Ce dernier volume, sur les six qu'a produits cette entreprise, est consacré aux paroisses actuellement comprises dans l'Oise mais dépendant en 1789 de circonscriptions dont le chef-lieu ne fut pas rattaché à ce département. Ces 183 paroisses se répartissent en dix bailliages, principaux ou secondaires. On observera la proportion assez faible des inédits dans ce volume, une grande partie des cahiers ayant déjà été publiés par G. Durand (Documents pour servir à l'histoire de la Révolution dans le département de la Somme, Amiens, 1888-1889, t.  I et II) et par E. Le Parquier (Cahiers de doléances des paroisses du bailliage de Neufchâtel-en-Bray, Rouen, 1908).

 

Références complètes de l'ouvrage