Article : Saint-Marcel Eysseric, photographe en Haute Provence, 1860-1915

Une publication des Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 2012, 190 pages

 

Acquise par les Archives départementales en 2010, la collection de négatifs sur plaques de verre photographiques Saint-Marcel Eysseric (1831-1915) est exceptionnelle. En 1860, ce bourgeois aisé de Sisteron s’initie à la photographie qu’il pratique jusqu’à sa mort. Il laisse à la postérité plus de 2 500 clichés.

Cet ouvrage propose une large sélection de l’œuvre d’un homme qui porta un regard singulier sur sa famille, ses amis, ses contemporains, son cadre de vie – urbain et rural – Sisteron, sa ville, ainsi que sur ses collections qui décoraient sa grande demeure du clos Sainte-Ursule. Les clichés pris lors de séjours et d’excursions en Provence et dans les Alpes témoignent encore de son goût de l’histoire et du patrimoine, des paysages et, plus modestement, de la modernité.

Ces belles images invitent le lecteur à un voyage dans un monde ancien tel qu’il fut dépeint durant le dernier tiers du XIXe siècle.

 

Références complètes de l’ouvrage