Article : Les symboles de la République

Une publication des Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 2010, 75 pages

 

Dès l’instauration plus certaine du régime républicain en France, vers les années 1880, il parût nécessaire de définir une date de fête nationale. Le 14 juillet (de l’année 1789), date de la prise de la Bastille par le peuple de Paris, enseignée aujourd’hui encore comme le déclenchement de la Révolution française, semblait tout indiqué.

Ces symboles vont connaître quelques vicissitudes, suivant ainsi le régime politique qu’ils représentent. Ils seront donc abandonnés plusieurs fois au cours du XIXe siècle puis définitivement repris sous la IIIe République.

La France est le seul pays d’Europe à ne pas avoir d’armoiries. Aucun des projets de création d’armoiries sous les Empires et les Républiques ne furent adoptés. Dans ce contexte, les symboles de la République jouent donc un rôle très important dans l’identification de l’État français.

Aujourd’hui encore les symboles de la République sont très présents dans notre vie quotidienne. Le drapeau et la devise se retrouvent sur les bâtiments publics, les documents officiels portent un « logo » regroupant les trois couleurs, Marianne y est représentée ainsi que sur les timbres et les pièces de monnaie, son buste est exposé dans les mairies, enfin, son image est utilisée dans la presse et la publicité.

Avec ce catalogue d'exposition, les Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence se proposent de donner des repères historiques et des analyses des symboles de la République qui font véritablement partie de notre histoire et de notre patrimoine national.

 

Références complètes de l’ouvrage