Article : Catholiques et protestants vivarois, XVIe-XVIIIe siècle

Un dossier pédagogique du service éducatif des Archives départementales de l’Ardèche, 1987, 2 tomes, 246 pages

 

 

En 1985 l’Ardèche s’est associée à la commémoration du tricentenaire de la Révocation de l’Édit de Nantes. L’exposition itinérante proposée par les Archives nationales a été enrichie par des documents locaux attestant l’intensité particulière des événements en Ardèche.

Toutes ces contributions ont été réunies, en les complétant, et de les mettre à la disposition du public, en deux publications successives. Dans une démarche pédagogique, La guerre des châteaux, 1562-1629 est constitué de reproductions de documents classés et parfois commentés, accompagnés d’un texte de présentation. Le second ouvrage consacré aux protestants vivarois (La révolte des humbles, 1683-1787) prolonge l’analyse du mouvement huguenot depuis ses origines jusqu’à 1629. Son objet est de retracer le destin des réformés sous les règnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.

Tandis que La guerre des châteaux évoquait le dynamisme d’une communau­té importante, répartie sur une bonne part du Vivarais, organisée en parti avec des structures militaires, La révolte des humbles se propose de présenter les difficultés d’hommes et de femmes en butte aux persécutions de monarques intransigeants disposant du monopole de la force armée.

Comparer 1593 où le parti protestant est capable de prendre d’assaut une ville comme Aubenas et 1689 où quelques poignées d’opiniâtres sans défense se font massacrer par là troupe dans une vallée reculée des Boutières, c’est mesurer toute l’ampleur d’un changement décisif ; c’est aussi constater les progrès de l’absolutisme royal.

 

Références complètes de l’ouvrage