Article : Gabriel Loire. L’imagier inspiré

Une publication des Archives départementales d’Eure-et-Loire, 2014, 173 pages

 

En 2009, les descendants de Gabriel Loire (1904-1996), verrier de renom, ont donné au Conseil général d’Eure-et-Loir les archives de l’artiste. Né à Pouancé dans le Maine-et-Loire, Gabriel Loire manifeste, dès sa petite enfance, son goût pour le dessin. Formé au commerce, il fréquente assidûment les cours de l’école des Beaux-Arts à Angers. Sa rencontre avec le verrier Georges Merklen dans la cathédrale d’Angers en 1924 décide de sa vocation. Fasciné par le vitrail, il a l’opportunité d’entrer dans l’atelier Lorin à Chartres en 1926. Il poursuit cette collaboration pendant dix années.

Dès 1936, Gabriel Loire souhaite fonder sa propre entreprise. Dans l’impossibilité de produire des vitraux en raison d’une clause de non-concurrence de dix ans qu'il a signé avec la maison Lorin, l’imagier approfondit son art et étend son savoir, expérimente de nouvelles techniques et élargit le champ des possibles. Curieux de tout, Gabriel Loire s’essaye au dessin, à la peinture, à l'illustration ou encore à la céramique, la sculpture et à la conception de mobilier religieux ou civil. La décennie 1936-1946 est aussi la période où il développe son activité en produisant des iconographies aussi bien chrétiennes que savantes ou populaires.

Le présent ouvrage s’attache à présenter la diversité et la richesse de son œuvre au cours de cette décennie décisive pour sa carrière.