Article : Le Val-de-Marne : des boîtes à histoires. L’histoire du département à travers 40 ans d’acquisition d’archives

Une publication des Archives départementales du Val-de-Marne, 2013, 114 pages

 

Au début des années 1960, la Seine et la Seine-et-Oise, nées sous la Révolution, posent question aux pouvoirs publics. Paul Delouvrier, délégué du District de la région depuis sa création en 1961 par Michel Debré, Premier ministre du général de Gaulle, estime que la Seine est trop puissante et la Seine-et-Oise sous-administrée. Une modernisation des structures semble nécessaire. Elle s’affirme dans la loi du 10 juillet 1964 proposant une réorganisation de la région parisienne. Paris devient un département à part entière entouré d’entités plus équilibrées. Le Val-de-Marne figure parmi ces nouveaux départements.

En absorbant 29 communes de l’ancienne Seine et 18 villes de l’ancienne Seine-et-Oise, le « Val-de-Marne » se situe à la confluence de la Seine et de la Marne tout en disposant de la convergence de nombreuses petites rivières et ruisseaux. Cette omniprésence de l’eau explique sa dénomination imaginée par Roland Nungesser à l’Assemblée nationale avec le soutien de Marie-Claude Vaillant-Couturier.

Le département naît officiellement le 24 février 1965 avec Créteil comme chef-lieu. La ville de Créteil, connue pour ses activités de maraîchage, de grande culture et de sablières, présente l’avantage d’avoir une position centrale au sein du nouveau territoire et d’offrir des possibilités d’extension avec des espaces encore vierges de construction. Ce catalogue d'exposition permet d'évoquer l'histoire du département à travers quarante années d'acquisition d'archives.