Article : Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire

Une publication des Archives départementales de la Charente, 2018, 51 pages

 

Entre 1939 et 1945, les politiques répressives ainsi que le recours à la déportation sont complexes et prennent différentes formes selon les territoires, les programmes et les priorités dictées par l’évolution de la guerre. Les populations et les individus victimes de ces politiques d’exclusion sont également diversement touchés selon les périodes et les territoires. Deux logiques coexistent dans les politiques répressives sous le régime nazi : une logique de discrimination qui a engendré la persécution de populations jugées indésirables (Juifs, Tziganes, Slaves, homosexuels, handicapés…) et une logique sécuritaire pour lutter contre des individus, groupes et organisations susceptibles d’agir contre les intérêts allemands sur un terrain plus politique (les résistants communistes et gaullistes notamment).

Proposée par les Archives départementales de la Charente, cette brochure aborde le thème du concours 2018-2019 du Concours national de la Résistance et de la Déportation qui, chaque année, offre aux élèves l'opportunité d'approfondir leurs connaissances sur des aspects fondamentaux de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale et l'occasion de réfléchir à la dimension civique de ces événements. Elle peut être téléchargée sous format numérique.