Article : De mémoire d’estomac. Se nourrir avant la Révolution

Une publication des Archives départementales du Tarn, 2018, 35 pages

 

Se nourrir est, pour une majorité de la population, du domaine de l’incertitude jusqu’au XIXe siècle. Les archives en expliquent les raisons, en même temps qu’elles suggèrent les habitudes alimentaires de nos ancêtres.

En dévorant documents fiscaux, livres de raison, registres consulaires, règlements de police, dossiers de justice, inventaires après décès… les détails s’amoncellent et aiguisent l’appétit. Apparaissent les tables avec leur gamme de couleurs, couleur de misère ici, couleur d’abondance ailleurs : « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es ». La hiérarchie sociale se met en place.

L’archiviste débarrasse, récupère les quelques reliefs que le temps a laissés, les accommode au présent pour que chacun goûte une page d’histoire qui commence ainsi : « De mémoire d’estomac… ».

 

Références complètes de l’ouvrage