Article : Quand les artistes dessinaient les cartes. Vues et figures de l’espace français. Moyen Âge et Renaissance

Une publication des Archives nationales, 2019, 239 pages

 

Il fut un temps où les cartes étaient rares et précieuses, dessinées et peintes à la main avec un grand soin esthétique, et où leur capacité à montrer le monde tel qu’il paraît importait plus que les calculs d’échelle et d’orientation précises. À l’aube de la Renaissance, les artistes furent ainsi les professionnels privilégiés pour la confection de cartes locales et régionales. Ils y mirent leur savoir-faire et leur ingéniosité, inventant un genre de représentation de l’espace tout à fait particulier. Celui-ci répondait aussi à la demande de leurs contemporains, car les cartes étaient commanditées dans un but pratique : résoudre des conflits judiciaires, tracer une frontière, analyser des fortifications, projeter des travaux, commémorer des événements historiques.

Quand les artistes dessinaient les cartes. Vues et figures de l'espace français, Moyen Age et Renaissance retrace l’histoire de cette aventure méconnue. La centaine de cartes, vues et « figures » qui y sont présentées témoignent de la puissance d’une cartographie fondée sur des procédés visuels plutôt que sur des applications mathématiques pourtant en cours de réapparition, et nous incite à reconsidérer nos hypothèses et nos attentes en matière de cartographie : que doit représenter une carte ? A quels enjeux répond-elle ? Y a-t-il une vérité cartographique ? Dans quelle mesure les cartes anciennes ont-elles posé les bases de la cartographie que nous utilisons aujourd’hui ?

 

Retrouvez les inventaires des Archives nationales