Article : Pierre et Gérard Ansart. Deux artistes picards décorent les églises de la Somme après la Grande Guerre

Une publication des Archives départementales de la Somme, 2014, 50 pages

 

Pierre et Gérard Ansart ont laissé une empreinte architecturale et artistique conséquente dans la Somme de la Reconstruction. Plusieurs dizaines d'églises détruites ou endommagées suite à la Première Guerre mondiale ont été embellies grâce à leur créativité et leur travail, en binôme le plus souvent ; de nombreux monuments funéraires ou officiels destinés aux communes ou à des propriétaires privés pour honorer les soldats disparus dans la Grande Guerre ont également été réalisés, des maisons en ville ou à la campagne ont aussi été décorées selon leurs projets.

Au-delà de la variété des matériaux utilisés et de la diversité des créations, Pierre et Gérard Ansart partageaient avec nombre d’artistes et d’artisans de leur époque la passion pour la matière ; une passion qu’ils ont mise aussi au service de la création d’œuvres éphémères (chapelles, piscine) en particulier dans le cadre du groupement Notre-Dame des Arts, fondé en 1925.

Les circonstances de l'époque ont favorisé l'éclosion de perspectives nouvelles en matière d'art sacré. Les chantiers de la reconstruction après Grande Guerre furent autant d'occasions pour les artistes d'aller de l'avant et d'expérimenter de nouveaux styles. Le renouveau de l'Eglise donna un élan pour bousculer les stéréotypes anciens et proposer des représentations inédites et audacieuses.

Ce catalogue, qui accompagne une exposition présentée en 2014 aux Archives départementales de la Somme, permet de découvrir l’œuvre de ces deux architectes et décorateurs et faire connaître les objets liturgiques qui ornent nombre d’églises samariennes.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de la Somme