Contenu éditorial simple : Les activités ludiques dans les Archives

Jeu et archives pourraient paraître à première vue deux mots recouvrant des mondes différents et incompatibles. Or, les propositions ludiques fleurissent dans les services d’archives et font partie des offres qui rencontrent de plus en plus de succès. On peut apprendre en s'amusant, même aux Archives ! En voici un aperçu.

Offres tout public

Jeux classiques, sur place ou en ligne

On trouve tout d’abord des jeux très classiques, à faire sur place ou en ligne :
- puzzles (Archives de la Lozère)
- quizz (Archives du Val-d’Oise)
- jeu de l’oie (Archives de Brest)
- domino : le domino des métiers d’autrefois ou celui des personnages célèbres de l’Ardèche (Ardèche)
- jeu des paires : la Lozère en propose plusieurs sur son site, avec trois niveaux de difficultés
-    Memory, taquin : les Archives du Pas-de-Calais proposent en ligne de tester ses connaissances en héraldique, d’explorer quelques lieux emblématiques du département et d’éprouver son esprit de logique.
À Gonesse on trouve un cluedo, un dobble et un monopoly patrimoine(s) gonessien(s).

Il existe aussi des jeux de plateau. Les Yvelines ont mis au point un jeu sur la Résistance, appelé « Réseaux », destiné à tous les publics à partir du niveau collège. Évolutif dans sa conception, il s’est même accompagné d’un atelier "Faites vos jeux" pour s’initier à la création de jeux.

Des jeux grandeur nature sont organisés de façon ponctuelle à destination d'un public qui peut être plus familial : jeu de stratégie, le « martre-garou des Archives » aux Archives du Bas-Rhin ; « chasse au trésor » aux Archives de Maine-et-Loire ; « chasse aux archives », parcours-jeu, aux Archives du Nord. Dans le jeu de piste « Enigm’archives » des Archives de Seine-et-Marne, un fantôme s’installe dans la tour des Archives pour les vacances. En incarnant une équipe d’archivistes, il faut déjouer les défis dans un temps imparti pour empêcher le fantôme de mettre le bazar. Ce jeu permet de découvrir en s’amusant les coulisses du monde des archives.

Le jeu peut prendre la forme d’un concours, tel « parfums d’enfance » lancé par les Archives de Seine-Maritime : il s’agissait de raconter un souvenir d’enfance, accompagné d’une illustration ; de nombreux lots récompensaient les vainqueurs.

L'envoi de cartes postales sous forme numérique peut être proposé dans la rubrique Jeux, comme à Rennes : vous choisissez une des cartes anciennes proposées sur le site, vous y ajoutez votre texte et vous l'envoyez en ligne à la personne de votre choix.


Jeux d’évasion

Les jeux d’évasion (escape game) et les huis clos mystère ou soirée meurtre (murder party) ont le vent en poupe (Charente-Maritime, Indre-et-Loire, Landes, Rhône, Haute-Savoie). Les Vosges ont accueilli plus de 400 personnes en deux demi-journées pour un parcours d’énigmes de 1h30. Ce type de propositions peut s’adapter à un public familial.

« L’Horadrome, les voyageurs du temps » aux Archives de l’Ain a pour but, sur le principe du géocaching, de retrouver des documents disséminés dans la ville de Bourg. La version familiale du jeu, avec livret, est disponible auprès de l’office de tourisme. La version scolaire, de type course d’orientation, se fait grâce à une mallette pédagogique. Les Archives de Brest proposent aussi un jeu de piste façon géocaching à la découverte du patrimoine du centre-ville pour toute la famille : « Parcours-voyage brestois : histoire(s) du centre-ville ».

Dans l’Orne, les décors de l’escape game - conçu à l’occasion de l’exposition « L’Orne et les Ornais dans la Grande Guerre » - ont été réalisés par des enfants dans le cadre du concours « Les petits artistes de la mémoire ». Le Jura a participé à la mise en place de courses d’orientation.


Jeux numériques

Les jeux numériques, qui se développent, sont plus ou moins sophistiqués. « Le mystère de la cordelière » (Archives de l’Aube) vous entraîne dans un château hanté par les Archiphages. Les services utilisent également les jeux sérieux (serious game). Le docgame « Classe1914 - Ne m’oubliez pas ! » est une bande dessinée interactive qui vous met dans la peau d’un personnage de 20 ans durant la Grande Guerre à l'aide d'un webdocumentaire (tout public).


Offre éducative

Pour les scolaires, on recense divers types de jeux pédagogiques. Aux Archives des Hauts-de-Seine, le jeu de la Tour est un jeu géant sur le sol pour les CE1 et CE2, qui permet d’aborder l’univers des archives grâce à des questions simples et amusantes. Le « Mémo des herbiers » des Archives de l’Ain est un jeu des paires ; quant aux légumes du potager des Chartreux de Seillon, ils doivent retrouver leur place sur un grand plateau de jeu illustré, moyennant le déchiffrage d’un texte du notaire Savey, écrit en 1687.

Aux Archives des Alpes-Maritimes, les élèves ont tout un choix de coloriages, tels que la cathédrale Sainte-Réparate du XVIIe siècle ou le costume des poissonnières niçoises au XIXe siècle ; ils sont téléchargeables. Les Archives de Montpellier proposent d'apprendre en s'amusant autour des sceaux du Moyen Age ; les sceaux des seigneurs, des évêques, des consuls de la ville donnent lieu à des quiz, des puzzles, des coloriages, qu'accompagne une belle exposition : des supports attractifs accessibles en ligne.

Des jeux numériques sont spécialement conçus pour les scolaires. Après « Gueule d’ange » de 2013 à 2018 - une enquête en ligne sur les traces d’un mystérieux poilu de la Première Guerre mondiale -, les Yvelines continuent d’encourager les collégiens et le grand public à s’initier à la recherche historique numérique en organisant un nouveau concours annuel, « L’énigme ». Aux Archives de Loire-Atlantique, une enquête historique est menée de façon immersive et interactive avec l'application multimédia sur l'expédition du navire négrier « Le Saint-Édouard ».  

Avec le jeu numérique en ligne "Ne m'oubliez pas" du Val-d’Oise – fruit d'un projet tutoré universitaire –, les 13-15 ans, cible prioritaire, s’engagent dans la construction d’un monument aux morts.

Le CD-Rom ludo-éducatif « Énigmes en séries aux archives », élaboré par les Archives de Marseille, se présente comme un parcours d'aventures ; il est utilisable sur place, dans l'espace multimédia des Archives.