Article : La Rochelle dans l’œil des photographes, 1840-1920

Une publication réalisée avec la participation des Archives municipales de La Rochelle, 2019, 221 pages

 

L’introduction de la photographie à La Rochelle, ainsi que l’utilisation de cette nouvelle technique par les premiers photographes, professionnels ou amateurs, ont été peu étudiées jusqu’à aujourd’hui. Des premiers photographes rochelais professionnels et amateurs, comme Théophile Cognacq, Charles Basset, Tallon-Larente, etc. à l’évolution des techniques utilisées, du portrait en studio à la photo d’événements locaux, du daguerréotype à la stéréophotographie, La Rochelle a vu s’épanouir, tout au long du XIXe siècle et au début du XXe siècle, de multiples utilisations de ce nouveau média.

Un projet collectif de « saison photographique », intitulé La Rochelle dans l’œil des photographes, 1840-1920, a pour ambition de valoriser les collections de photographies anciennes conservées localement et d’en proposer une étude scientifique et une présentation totalement inédites. Cet ouvrage, coédité par les musées d’Art et d’Histoire, les Archives municipales et la médiathèque d’agglomération Michel-Crépeau, accompagne les expositions présentées dans les différentes institutions culturelles rochelaises.

Le choix s’est porté sur une présentation de type encyclopédique afin d’aborder les différents aspects du sujet de la façon la plus exhaustive possible. Les entrées de cette encyclopédie se répartissent salon trois axes : notices biographiques, notices techniques et notices thématiques. Chaque texte peut être accompagné d’illustrations, de notes et références bibliographiques placées en fin d’article.

 

Références complètes de l’ouvrage