Article : La semaine des 4 jeudis. Enfance et éducation populaire à Saint-Etienne

Une publication des Archives municipales de Saint-Etienne, 2013, 95 pages

 

Ville ouvrière, Saint-Étienne a été pionnière en matière d'éducation populaire : d'abord pour les adultes avec les cours du soir à la Bourse du travail, puis grâce à un formidable réseau de structures accueillant les enfants. L'exposition La semaine des 4 jeudis. Enfance et éducation populaire à Saint-Étienne, dont la présente publication est le catalogue, est le fruit d'un travail de recherche inédit sur leur histoire. Elle met en scène documents, objets et films conservés dans les institutions patrimoniales de la ville ou prêtés par des structures de quartiers et des associations partenaires, dont le précieux concours a permis d'enrichir les connaissances sur le sujet.

Cet ouvrage permet de comprendre comment le mouvement d'éducation populaire est né et s'est structuré dans le contexte stéphanois : qui en sont les acteurs ? De quels courants idéologiques sont-ils issus ? À quels besoins de la société répondent-ils ? Comment le mouvement se professionnalise-t-il ? Et quand on est enfant, quels valeurs apprend-on au « patro » ou à la « colo » ?

Des « zoom » sur des structures emblématiques permettent de mieux comprendre la richesse du paysage associatif stéphanois : patronages, colonies, amicales et autres associations livrent leur(s) histoire(s) !