Article : La Fédération de l'Education nationale (1928-1992). Histoire et archives en débat

Une publication des Presses universitaires du Septentrion avec la participation des Archives nationales du monde du travail, 2010, 341 pages

 

Jusqu'en 1992, la Fédération de l'Education nationale (FEN) occupait une place originale dans le paysage syndical français. Elle s'éteint alors en donnant naissance à l'UNSA Education et à la Fédération syndicale unitaire. Elle avait acquis une telle influence politique que les enseignants étaient associés à la définition des politiques éducatives. Cette organisation tirait-elle sa particularité de ce qu'on qualifie volontiers de corporatisme, de sa forte représentativité ou encore de son unité maintenue ? Le dépôt de ses correspondances, comptes rendus de réunions, photographies, enregistrements sonores aux Archives nationales du monde de travail (ANMT) permet de porter un nouveau regard sur cette institution.

Fruit d'un travail pluridisciplinaire, cet ouvrage reproduit une sélection de documents et comprend une bibliographie exhaustive ainsi qu'une présentation des archives de la FEN. Historiens, sociologues et archivistes ont croisé leurs analyses sur les doctrines et les pratiques du syndicalisme enseignant et les ont confrontées aux avis et témoignages des acteurs, offrant ainsi un éclairage inédit.

Comment la FEN parvenait-elle à préserver un univers et un horizon communs tout en s'accomodant d'une diversité de positions revendicatives, d'idéologies, de cultures professionnelles en son sein ? Le jeu des tendances notamment laissait libre cours à un rapport original aux autres organisations (syndicats ouvriers et étudiants, mutuelle...). Cette histoire de la conquête d'une autonomie de la société enseignante marque encore les mobilisations contre les politiques actuelles, que ce live aide à comprendre.

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives nationales du monde du travail