Article : Journées d'études sur les publics dans les services d'archives

Journée d'études sur "L'action éducative et culturelle" (2016)

Les journées d'études sur "L'action éducative et culturelle, un défi pour les archives et les bibliothèques" ont été organisées les 24 et 25 mai 2016 conjointement par le Service interministériel des archives de France, le Service du livre et de la lecture, les Archives nationales et la Bibliothèque publique d'information (BPI) avec la participation du Ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. La première journée s'est déroulée à la BPI (Paris), la deuxième aux Archives nationales (Pierrefitte-sur-Seine).

Programme des journées

Ecouter les enregistrements audio de la première journée, de la deuxième journée

"Consommateurs ou acteurs ? Les publics en ligne des archives et des bibliothèques patrimoniales" (2015)

Journée d'études du 2 octobre 2015 organisée par les Archives de France et la Bibliothèque nationale de France (Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine)

Consulter le programme

Voir les interventions en vidéo

 

Accueil par Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales

Introduction par Hervé Lemoine, directeur chargé des Archives de France, et par Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France

 

1. Connaissance et renouvellement des usages en ligne

Présidence de séance : Bruno Ricard, sous-directeur de la communication et de la valorisation des archives, Service interministériel des Archives de France

Quelles enquêtes pour quels usages ? par Valérie Beaudouin et Jérôme Denis, sociologues, Télécom Paris Tech

Vous avez dit généalogistes ? Portraits des internautes des sites d'archives, par Brigitte Guigueno, service interministériel des Archives de France

L'identité des publics des bibliothèques numériques : une double approche, par Anna Svenbro, Service du livre et de la lecture

Discussion et questions

 

Table-ronde sur de nouveaux services

L'Argonnaute, la nouvelle bibliothèque numérique de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, par Frédérique Joannic-Séta, directrice adjointe de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine

Loin des yeux, près du coeur : le e-service des Archives des Hautes-Alpes, par Gaël Chenard, directeur des Archives départementales des Hautes-Alpes

La nouvelle version de Gallica : travailler avec les gallicanautes à la refonte de leur bibliothèque numérique, par Mélanie Leroy-Terquem, adjointe au chef de service de la coopération numérique et de Gallica, BnF

Discussion et questions

 

2. L'internaute, acteur de la production de contenus

Présidence de séance : Thierry Pardé, délégué à la stratégie et à la recherche, BnF

Bibliothèque numérique et crowdsourcing : la plateforme expérimentale Correct, par Pauline Moirez, département de l'information bibliographique et numérique, Bnf

L'accueil de contributions collaboratives de toute nature, source de dynamisme et d'ouverture aux Archives, par Thierry Heckmann, directeur des Archives départementales de la Vendée (accéder au texte écrit).

L'indexation collaborative sur le site "Mémoire des hommes" du ministère de la Défense, par Sandrine Aufray, Délégation des patrimoines culturels au ministère de la Défense

 

3. L'internaute, vecteur de la circulation des ressources

Présidence de séance : Ghislain Brunel, directeur des publics, Archives nationales

PhotosNormandie, un projet collaboratif de redocumentarisation de photos et de films d'archives, par Patrick Peccatte, chercheur associé au Laboratoire d'histoire visuelle contemporaine (Lhivic/EHESS)

Les réseaux sociaux, échanges de proximité à distance ? Expérimentations et retours d'expérience aux Archives nationales et aux Archives municipales de Toulouse, par Pauline Berni, chargée des médias sociaux aux Archives nationales, et Catherine Bernard, adjointe du directeur des Archives municipales de Toulouse

Le patrimoine en ligne : l'exemple de la Grande Guerre, par Lionel Maurel, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, et Zeynep Pehlivan, Télécom Paris Tech, Labex Les Passés dans le Présent

Discussion et questions

Conclusions, par Patrice Marcilloux, professeur en archivistique à l'Université d'Angers