Contenu éditorial simple : Le foot, une affaire d'Etat

Une publication des Archives nationales, 2016, 159 pages

 

Héritier des jeux de balle du Moyen Âge et de la Renaissance, le football moderne naît au milieu du XIXe siècle en Angleterre. Sport populaire par excellence, il se développe rapidement sur les cinq continents, profitant de l'expansion de la culture de masse. Les Français sont, quant à eux, à l'origine de sa structuration, en fondant la FIFA (Fédération internationale de Football Association) en 1904 ; puis Jules Rimet crée la première coup du monde en 1930 et Henri Delaunay imagine la première coupe d'Europe des nations en 1960.

Dès la première coupe du monde de 1930 en Uruguay, l'Etat hôte de la compétition intervient financièrement pour permettre la construction d'un stade gigantesque à Montevideo, veille au bon déroulement de la compétition et donne une forte coloration politique à l'événement. Trois ingrédients qui se retrouveront bien souvent lors des grandes compétition internationales. Le football est dès lors une « affaire d'Etat ». La France, en organisant les coupes du monde 1938 et 1998, la coupe d'Europe des nations 1960 et le championnat d'Europe des nations 1984, ne fait pas exception à cette règle.

Face à l'engouement du public pour les compétitions de football, l'Etat se fait d'abord bâtisseur. La construction des stades, et surtout d'un « grand stade », est une question cruciale qui agite l'Etat de 1921 à la construction du Stade de France en 1998. Mais au-delà de l'investissement de l'Etat dans ces grands travaux, ce livre entend montrer comment l'histoire du football reste intimement liée à la « grande » histoire, comme amplificateur des passions nationales. Guerres mondiales et totalitarismes, émancipation des femmes, décolonisation, règne du capitalisme, mondialisation et revendication d'identités locales et nationales marquent profondément l'évolution de ce sport. Grâce à de nombreux documents d'archives, aux affiches et aux photographies, dont de nombreuses inédites, venant des collections des Archives nationales, de la Fédération française de football et du quotidien L'Equipe, cet ouvrage évoque les enjeux internationaux et diplomatiques des compétitions, la question de l'immigration au sein de l'équipe tricolore, la violence dans et autour des stades avec le hooliganisme contemporain, l'essor du football féminin qu'a permis l'évolution des mentalités.

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives nationales