Article : Eugène Le Roy, historien et romancier du Périgord

Une publication des Archives départementales de la Dordogne et de la Bibliothèque municipale de Périgueux, 2007, 24 pages

 

Si le romancier est bien connu, on sait peut-être moins qu’Eugène Le Roy (1836-1907) commença sa carrière d’écrivain en publiant, de 1878 à 1885, des ouvrages historiques, fruits de longues recherches dans les archives publiques et privées, que sa position de percepteur lui facilitait sans doute.

À la même époque, sa verve anticléricale lui inspire un certain nombre d’articles, parus dans le journal républicain Le Réveil de la Dordogne, qui n’ont pas été repris en volume et sont d’un accès difficile. Un essai de la même veine est resté inédit jusqu’à présent.

Entreprise tardivement, la carrière littéraire d’Eugène Le Roy est relativement brève, mais bien remplie. Après Le Moulin du Frau, qui paraît en 1891, Eugène Le Roy publie quatre romans, dont Jacquou le Croquant, qui connaît un grand succès, dix nouvelles et deux ouvrages plus atypiques, un récit de voyage en Périgord et un almanach littéraire. Il fournit également des articles à de nombreuses publications locales et régionales, témoignant d’un vif désir de reconnaissance littéraire.

Eugène Le Roy a ainsi donné naissance à une œuvre complexe, multiforme, aux racines profondément ancrées dans les paysages et l’histoire périgourdins, qui reste à découvrir et à lire ou relire… Ce fascicule est le catalogue de l’exposition qui s’est tenue du 10 avril au 16 juin 2007 à la Bibliothèque municipale de Périgueux.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de la Dordogne