Contenu éditorial simple : Réunions et rencontres internationales

6e réunion du groupe franco-algérien sur la question des archives à Alger (Algérie), 31 mars 2016

Le groupe franco-algérien sur la question des archives s'est réuni pour la 6e fois à Alger (Algérie) le 31 mars 2016.
A l'issue des travaux, un rapport d'étape 2012-2015 a été rédigé et le cahier des charges relatif au cadre d'exercice du groupe franco-algérien sur la question des archives a été validé, puis signé par le directeur des archives de France et le directeur des archives nationales d'Algérie.
Le résultat des travaux de ce groupe a été intégré dans le communiqué de presse (alinéa 25) qui a suivi la tenue de la 3e session du Comité Intergouvernemental de Haut Niveau algéro-français le 10 avril 206 à Alger.

 

Réunion du Groupe Européen des Archives (AEG) à La Haye, les 6 et 7 juin 2016

Le Groupe Européen des Archives, réuni par la Commission européenne, a tenu la première de ses deux réunions annuelles des directeurs d'archives des pays de la Communauté européenne à La Haye (Pays Bas) les 6 et 7 juin 2016. Le Bureau Européen des Archivistes (BEA) qui permet à des directeurs d'archives nationales de pays non-membres de l'Union européenne est intégré aux réunions d'EAG. Odile Welfelé, chargée de la coopération internationale au Service interministériel des archives de France, représentait les archives de France. Une réunion de préparation s'était tenue à Bruxelles le 17 mars.
Les résultats de l'enquête lancée par les archives des Pays-Bas sur le fonctionnement de EAG a fait l'objet d'une présentation générale.
Les différents points évoqués dans cette enquête ont ensuite été discutés lors de sessions interactives de manière à faire ressortir les thèmes et les enjeux les plus souvent cités par les participants. Les thèmes : E-archiving ; benchmarking (évaluation) et bonnes pratiques ; la place des archives pour une meilleure communication et une meilleure écoute de nos propositions ; la protection des données ; la (ré-)organisation d'EAG vont faire l'objet de sous-groupes de travail de 4 à 8 personnes.
Le Service interministériel des archives de France avait préparé deux fiches synthétiques, en français et en anglais, sur la protection des données à caractère personnel : le contenu du futur règlement européen et les interventions des archives dans le processus d'élaboration du projet de règlement. Ces fiches, très appréciées par les participants, ont été présentées et ont fait l'objet d'échanges et de discussions, en particulier sur la constitution d'un groupe de travail restreint. La qualité du travail effectué par les archives de France sur la question de la réutilisation a été unanimement reconnu.
Les prochaines réunions du groupe européen sur les archives auront lieu en Slovaquie les 28 et 29 novembre 2016 et à Malte les 27 et 28 avril 2017.

 

Conférence à l'Université des sciences humaines de Russie, Moscou, 10-13 mai 2016

Dans le cadre de la convention tripartite entre la Direction générale des patrimoine (Service interministériel des archives de France et département des formations), l'Ecole nationale des chartes et l'Université d'Etat des sciences humaines de Russie (RGGU), M. Edouard Bouyé, conservateur général du patrimoine, directeur des archives départementales de la Côte d'Or, s'est rendu à Moscou du 10 au 13 mai pour les cours d'archivistique de la session de printemps. Ces cours sont donnés en français devant des étudiants des quatre premières années universitaires (une vingtaine environ). La douzaine d'heure de cours a été consacrée au fonctionnement d'un service d'archives départemental et à la présentation de textes français des 18e, 19e et 20e siècles relatifs à la Russie et conservés aux archives départementales de la Côte d'Or.
Le programme des conférences données par M. Bouyé était complémentaires des précédentes sessions de printemps et des cours donnés par M. Bruno Ricard et Mme Brigitte Guigueno. L'accent mis sur le fonctionnemen d'un service d'archives territorial a permis aux étudiants d'avoir une autre approche des archives dans le réseau français. Certains aspects, comme l'intégration des archives à une vision dynamique du patrimoine, l'accueil des publics dans les bâtiments d'archives sous des formes diverses (lectures, concerts, pièces de théâtre) oou la création de pages Facebook par un service d'archives, comme l'utilisation de la norme ISAG(G), semblent entre ignorés ou peu pratiqués dans les services d'archives russes. L'évocation de la Grande Collecte les a également beaucoup intéressés.
M. Bouyé a été accueilli par Mme Tatiana Khorkhordina, titulaire de la chaire d'archivistique de l'Institut d'histoire et des archives et rencontré M. Lanskoï, doyen de la faculté de Documentation et des archives à la faculté, chevalier des arts et lettres depuis 2013 qui suit la convention depuis ses débuts en 2002.
M. Bouyé a pu également s'entretenir longuement avec les étudiants de 4e année, francophiles et francophones. Ce partenariat reste très actif grâce à l'action de Mme Khorkhordina et de M. Lanskoï pour la partie russe et au renouvellement régulier du programme d'enseignement français qui fait l'objet d'une réflexion régulière par le service interministériel des archives de France et le service des formations de la direction générale des patrimoines, sans oublier l'enthousiasme et la grande compétence des enseignants français, réguliers ou occasionnels.

 

Visite du président des archives de Corée aux archives de France, 20 avril 2016

M. Sang Jin lee, président des archives de Corée, et M. Choosoo Yim, directeur, accompagnés d'une délégation de cinq archivistes de Corée, se sont rendus aux archives de France le 20 avril 2016, pour une visite amicale précédant la tenue du Comité exécutif du Conseil international des archives, accueilli par les archives de France la même semaine. La délégation a également visité le site de Pierrefitte-sur-Seine (archives nationales).

 

Visite d'une délégation du ministère de l'Intérieur et des archives nationales de la république tchèque du 24 au 26 février 2016

 L'accord bilatéral de coopération signé en 2001 entre les archives de France et les archives de la Républlique tchèque est activement soutenu par les deux parties. Il encourage notamment les visites d'experts entre les deux pays et la participation à des expositions historiques. Du 24 au 26 février, M. Petr Mlsna, vice-premier ministre de l'Intérieur de la Républlique tchèque, chargé de la section législative et des archives, Mme Lucie Bryxovà, chef de cabinet et Mme Lenka Linhartovà, adjointe au directeur des archives se sont rendus à Paris.
Un entretien avec Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France a permis de réaffirmer la solidité des liens qui existent entre les deux directions d'archives et d'envisager des programmes de coopération pour les prochaines années. Il s'agirait en particulier de participer en 2018 à la commémoration du centenaire de la Républlique tchèque.
La délégation a visité les sites des Archives nationales de Paris et de Pierrefitte-sur-Seine. Elle s'est rendue à la direction des archives du ministère des affaires étrangères et du développement international à la Courneuve, ainsi qu'aux archives de la Ville de Paris où elle a pu voir comment sont actuellement restaurés les hommages posés dans les rues de Paris après les attentats de novembre 2015.

 

Visite d'une délégation du Japon à Paris du 15 au 17 février 2016

La visite de cette délégation faisait suite au déplacement de trois experts français à Tokyo du 22 au 28 janvier.
M. Hervé Lemoine, directeur, chargé des archives de France, s'est entretenu avec M. Haruyasu Nagano, maître de conférences à l'Université Jogakuin d'Hiroshima (Japon) et M. Makoto Sato, Mitsubishi General Research Institute, accompagnés de Mme Hattori Asako, interprète.
Leurs centres d'intérêt portaient particulièrement sur l'organisation des archives de l'administration centrale, la formation initiale des conservateurs et leur déroulement de carrière (il n'existe aucune formation archivistique au Japon), le pilotage du réseau des archives de France, l'archivage électronique, en particulier, le programme VITAM, la question des archives privées et diverses questions techniques touchant le bâtiment de Pierrefitte-sur-Seine.
Ils ont eu de nombreux rendez-vous au Service interministériel des archives de France, à la mission des archives auprès du ministère de la culture, aux archives nationales (sites de Paris et Pierrefitte), à l'Ecole des Chartes et au Conseil international des archives.

 

Visite de trois experts français à Tokyo du 22 au 28 janvier 2016

 Le cabinet du Premier ministre du Japon et M. Hiroshi Morioka, directeur des archives, avec le soutien de l'Institut de recherche Mitsubishi et la compagnie Tanseisha, ont invité trois experts français à Tokyo pour présenter différents aspects de l'organisation des archives en France, et en particulier, la politique en matière d'expositions, d'accueil des publics et les services pédagogiques ; la conservation et la restauration des documents ; les services aux lecteurs et chercheurs, notamment les outils de recherche avancés.
L'invitation a été transmise par M. Harusayu Nagano, maître de conférences à l'Université Jogakuin d'Hiroshima (Japon), spécialiste de la question des documents administratifs.
Mme Brigitte Guigeno, conservatrice en chef du Patrimoine au Service interministériel des archives de France et chargée de la politique des publics, M. Gaël Chenard, directeur des archives départementales des Hautes-Alpes, Mme Ludivine Leroy-Banti, restauratrice spécialisée au département de la conservation des Archives nationales (département de Pierrefitte-sur-Seine) ont rencontré à Tokyo différents responsables et spécialistes et ont bénéficié d'un accueil d'une très grande qualité.
Il faut noter que ce déplacement d'envergure fait suite à une série d'échanges entre les archives de France et les autorités japonaises qui se sont intensifiés ces six dernières années. L'efficacité du système d'archives français, notamment pour la gestion des archives produites par les administrations centrales et pour son pilotage scientifique et technique de tout le réseau territorial, est reconnue par le Japon comme par de nombreux autres pays et l'expertise des responsables français de cette politique est recherchée. Les relations entre les services du Premier ministre japonais et le Service interministériel des archives de France ont commencé en 2009 lors d'une visite de plusieurs jours d'une délégation venue étudier le système français d'archivage alors que l'Etat japonais souhaitait moderniser et réformer ses archives publiques. Depuis cette date, les services du Premier ministre du Japon et les archives nationales du Japon, adressent régulièrement aux archives de France des enquêtes détaillées sur la gestion des documents, en particulier ceux produits par l'administration centrale de l'Etat.
Plusieurs visites protocolaires ont également été faites à Paris en 2013, 2014 et 2015. En 2014 la chaîne de télévision japonaise NHK, a réalisé une émission spéciale sur le traitement des archives, dont une partie a été conscrée au système des archives françaises. Selon la chaîne de télévision, les autorités japonaises souhaitaient montrer l'organisation des archives et la formation des professionnels d'archives en France, pays de tradition ancienne.

 

Entretien avec M. Haruyasu Nagano (Japon) , 21 décembre 2015

M. Haruyasu Nagano est maître de conférences à l'Université Jogakuin d'Hiroshima (Japon) et spécialiste de la question des documents administratifs.

Il a rencontré Mme Odile Welfelé, chargée de la coopération internationale au Service interministériel des archives de France, pour proposer, de la part du service des archives du Premier ministre du Japon, une coopération avec des experts français. Il s'agit en particulier de traiter le rôle et les fonctions des archives nationales dans leurs relations avec le public.

Les relations entre les service du Premier ministre japonais et le Service interministériel des archives de France ont commencé en 2009 lors d'une visite de plusieurs jours d'une délégation venue étudier le système français d'archivage alors que l'Etat japonais souhaitait moderniser et réformer ses archives publiques.

D'autres échanges et visites aux Archives de France ont suivi : en 2013 Mme Tonomi Inada, ministre chargé de la réforme de l'administration et de M. Takeo Kato, président des archives nationales du Japon ; en 2014, la chaine publique de télévision NHK a réalisé un long reportage sur les archives en France, y compris dans une mission des Archives de France au sein d'un ministère.

 

Entretien de M. Hervé Lemoine avec Mme Hermelinde Lanza Doodoo, directrice des archives naitonales de la République démocratique du Congo (Kinshasa), 24 novembre 2015

Mme Lanza est depuis deux ans directrice par interim des Archives nationales de la République démocratique du Congo (Kinshasa).
L'organisation des archives par un nouveau décret est actuellement en cours de réflexion, de même que la loi sur les archives qui date de 1979. La numérisation des archives de l'époque coloniale belge a été évoquée.
Mme Lanza a également rencontré M. Davide Leitch, secrétaire général du Conseil international des archives.

 

4ème Conférence internationale des archives (CISA) à Paris, 16-20 novembre 2015

La 4ème CISA s’est adressée en 2015 aux pays du Conseil de l’Europe sur le thème : « Les services d’archives et leur écosystème numérique ».
Pendant une semaine, 16 participants de 15 pays, sélectionnés sur dossier, ont échangé sur cette thématique avec des intervenants venus d’horizons professionnels divers. En raison des attentats du 13 novembre, quatre participants se sont désistés. M. Daniel Pitti, professeur à l’Institute for Advanced Technology in the Humanities de l’Université de Virginie (USA), a assisté à toutes les sessions.
Cette année, les travaux se sont essentiellement déroulés sur le site de Pierrefitte-sur-Seine. Le groupe très actif a été très satisfait de l’organisation du stage (traduction simultanée, durée, informations fournies en amont) comme de son contenu, jugé complet et dense, sur des thèmes très bien choisis et présentés par des intervenants de haut niveau.

La CISA est organisée par le département des formations de la direction générale des patrimoines, avec le soutien logistique et scientifique de la Maison des Cultures du Monde, du service interministériel des archives de France, des archives nationales (sites de Paris et Pierrefitte), de la Bibliothèque nationale de France et les contributions de la direction des archives diplomatiques et du Conseil international des archives.

 

Entretien avec Mme Sahondra Sylvie Andriamihamina Ravoniharoson, directrice des archives nationales de Madagascar, 16 novembre 2015

Plusieurs entretiens ont été organisés les 15 et 16 novembre 2015 avec Mme Sylvie Andraiamihamina, de passage en France.
L'organisation des archives de Madagascar commence en 1895 avec l'arrivée des Français. La direction des archives conserve les archives royales (1823-1896), les archives coloniales (Madagascar a été sous administration française du 6 août 1896 au 14 octobre 1958), les archives de la Première (1960-1972) et Deuxième république (vers 1975), des actes administratifs et des journaux et revues.
Mme Andraiamihamina a souhaité lors de ses entretiens avec Hervé Lemoine, Mme Claire Sibille de Grimoüard, M. Bruno Ricard aborder différentes questions : le mise en ligne des archives royales partiellement numérisées ; la réunion de l'Organisation internationale de la Francophonie à Tananarive en septembre 2016 ; l'organisation des archives régionales ; la rédaction et l'adoption de décrets d'application pour la loi sur les archives.
Elle a également rencontré M. Jean-Pierre Defrance, chef du département de la formation, pour évoquer des projets de séminaires organisés sur place avec des experts français. Ainsi que M. David Leitch, secrétaire général du Conseil international des archives.

 

Rencontre avec M. Stephen Brady, ambassadeur d'Australie en France, 9 novembre 2015

M. Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France, et M. David Fricker, directeur des archives nationales d’Australie et président du Conseil international des archives, se sont rendus à l’invitation à déjeuner de M. Stephen Brady, à l’ambassade d’Australie.
Lors de cette rencontre, les échanges ont porté sur l’implication des archives nationales françaises et australiennes lors de la visite en France en avril 2016 du Gouverneur général d’Australie. Divers évènements seront organisés conjointement par les deux directions d’archives.

 

Délégation de parlementaires du Japon au Service interministériel des archives de France et aux Archives nationales, le 22 octobre 2015

Le 22 octobre 2015, une délégation de 5 députés, membres de la Chambre des représentants du Japon, a été reçue au Service interministériel des archives de France, avant de visiter les Grands Dépôts aux Archives nationales.
La refondation des archives nationales est actuellement en cours de discussion au Japon.

 

Délégation de Bibliothèque et Archives du Canada au Service interministériel des archives de France, aux Archives nationales (site de Pierrefitte), aux Archives départementales de la Somme, de la Meuse et de l'Essonne, du 25 au 29 octobre 2015

M. Hervé Déry, sous-ministre adjoint, en charge des services corporatifs et des affaires financières à la Bibliothèque et Archives du Canada (BAC), et M. Sylvain Bélanger, directeur général de la direction de la préservation et de la collection à BAC, sont venus une semaine pour une visite approfondie de plusieurs bâtiments d’archives français. BAC prévoyant de construire un nouveau dépôt d’archives, MM. Déry et Bélanger souhaitaient obtenir des informations techniques sur le sujet.
Ils ont été reçus au service interministériel des archives de France, aux archives nationales (site de Pierrefitte), et par les directeurs des archives départementales de la Somme, de la Meuse et de l’Essonne. Les visites ont été très appréciées de part et d’autre.

 

Réunion du Groupe Européen des Archives (EAG) à Luxembourg, les 12 et 13 octobre 2015

Le Groupe Européen des Archives, réuni par la Commission européenne, a tenu la seconde de ses deux réunions annuelles des directeurs d'archives des pays de la Communauté européenne à Luxembourg (Grand Duché de Luxembourg) les 12 et 13 octobre 2015.

Mme Odile Welfelé, chargée de la coopération internationale au Service interministériel des archives de France, représentait les archives de France

Les débats ont porté sur la transposition de la directive PSI par les Etats-membres, la présentation du London Manifesto à propos de la législation sur le droit d'auteur, le programme Horizon 2020 de l'Union européenne, la signature électronique, ainsi que sur la rédaction du memorandum qui serait adressé au Commissaire Günther Oettinger, chargé du projet Economie et Société numériques à la Commission européenne.

 

Conférences à l'Université des sciences humaines de Russie, Moscou
29 septembre - 1er octobre 2015

Dans le cadre de la convention tripartite entre la Direction générale des patrimoines (service interministériel des archives de France et département des formations), l'Ecole nationale des chartes et l'Université d'Etat des sciences humaines de Russie (RGGU), M. Vincent Bouat, s'est rendu à l'Institut d'histoire et des archives de l'Université de Moscou pour y assurer une formation de 5 jours pour y aborder les problématiques liées au traitement des archives, à leur numérisation et la question des archives électroniques.
Ces cours sont donnés en français devant des étudiants des quatre premières années universitaires (une vingtaine environ). Une douzaine d'heures de cours sur le thème des publics et de l'action culturelle dans les archives a été assurée par M. Bouat en quatre jours (29 septembre - 1er octobre 2015).
Lors de cette mission, M. Bouat a également rencontré nos partenaires à l'ambassade de France et dans les services d'Archives (centre des Archives nationales d'histoire politique et sociale, archives de l'Académie des sciences de Russie) et envisagé des projets scientifiques et éditoriaux (glossaire d'archivistique franco-russe, mise en place d'événements autour des travaux d'étudiants).
Ce partenariat, inauguré en 2002 entre la Direction générale des patrimoines / service interministériel des archives de France (SIAF), l'Ecole nationale des chartes et l'Université d'Etat des sciences humaines de Russie (RGGU), formalise un échange de professionnels des archives français et russes et d'étudiants en archivistique issus de la formation dispensée par l'Institut d'histoire et des archives de la RGGU. Des professionnels français sont invités deux fois par an, au printemps et à l'automne, par l'Institut pour y dispenser des conférences et formations en archivistique et en retour, les institutions françaises reçoivent des enseignants russes dans le cadre de conférences et manifestations en lien avec les archives. Parallèlement, des étudiants russes francophones sont reçus dans les services d'archives français et, depuis 2007, près de vingt-deux étudiants russes ont pu être reçis pour des stages courts (1 mois), en majorité aux Archives nationales (centre de Paris/Pierrefitte) et à la Mission des archives du ministère de la Culture.

 

Délégation de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) aux archives de France

MM. Normand Charbonneau, sous-ministre adjoint, et Paul Wagner, directeur général principal, de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) sont venus le 24 septembre 2015 aux archives de France pour une journée d'échanges consacrée aux projets et programmes numériques.
Au programme : présentation de la stratégie numérique de BAC ; présentation des travaux des archives de France sur la visualisation des instruments de recherche : le portail Francearchives.fr et l'appel à projets pour la numérisation et l'encodage des instruments de recherche : les versements numériques : contexte général de dématérialisation des procédures et des flux, le Standard d'échanges de données pour l'archivage (SEDA) ; le programme Vitam ; retour d'expérience des  collectivités dans le cadre du projet AD-Essor. M. Charbonneau est également secrétaire-trésorier de l'Association internationale des archives francophones (AIAF) dont Hervé Lemoine est le Vice-président.

 

3ème Conférence annuelle du Conseil international des archives, Reykjavic (Islande), 28-29 septembre 2015

Le Conseil international des archives (CIA) a tenu sa 3ème conférence annuelle à Reykjavik (Islande) les 28 et 29 septembre 2015 sur le thème : « Archives : Preuves, sécurité et droits civiques. Sécurisation, disponibilité et fiabilité de l’information ». environ 500 participants de tous les continents étaient présents. Lors des sessions de la Conférence, Claire Sibille de Grimoärd a présenté la norme MEDONA. D’autres membres du réseau des archives en France ont également présenté des communications. Cette conférence était précédée les 26 et 27 septembre de diverses réunions de gouvernance du CIA auxquelles ont participé Claire Sibille de Grimoüard et Odile Welfelé pour les archives de France. Odile Welfelé a également représenté les archives de France au Comité directeur de l’Association internationale des archives francophones (AIAF). L’AIAF a renouvelé les propositions déjà faites dans l’été auprès de la commission des programmes du CIA sur le programme Afrique. O. Welfelé a fait de même lors du Comité directeur du CIA.

 

Entretien avec M. Eugenio Lo Sardo, directeur des archives nationales d'Italie (archivio centrale dello Stato, Rome)

M. Eugenio Lo Sardo, directeur des archives nationales d'Italie, s'est entretenu avec M. Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France, lors d'un déplacement à Paris le 22 septembre 2015.
L'organisation de l'archivage numérique, la conception et la mise en place du programme Vitam et le soutien qui lui a été accordé, la question de l'authenticité des documents numériques ont été au coeur de cet entretien.
Les archives d'Etat italiennes assurant une formation en archivistique contemporaine, M. Lo Sardo a émis le souhait qu'un expert français intervienne sur la question de la valeur probante, des protocoles de certification et la sécurité informatique des documents faisant part des travaux et de l'expérience française en ce domaine.
Il souhaitait enfin évoquer le projet d'une réflexion sur la question des banlieues et des villes nouvelles à partir des archives d'architecture.

 

Rencontres des archives nationales de Croatie : Redécouvrir les souvenirs communs, La France et la Croatie, 5-10 septembre 2015, Zagreb

L’ambassade de France en Croatie et des archives nationales de Croatie ont invité les archives de France à participer au programme des rencontres des archives nationales de Croatie sur le thème : « Redécouvrir les souvenirs communs, La France et la Croatie » qu s’est tenu du 5 au 10 septembre à Zagreb. Ces rencontres ont été consacrées à la présentation des Archives de France et du patrimoine audiviosuel avec le concours de l’Institut national de l’audiovisuel, de la Bibliothèque nationale de France et du Centre nationale du cinéma et de l’image animée. Ce programme s’inscrivait dans le cadre du festival de la France en Croatie, initié par les présidents français et croates, de mai à septembre 2015.
Odile Welfelé, chargée de mission pour l’action internationale, a présenté l’organisation des archives publiques en France, la législation et l’accès aux archives, les archives numériques et les projets d’archivage électronique et les actions de coopération internationale.
Elle s’est entretenue avec Mme Vlatka Lemi?, directrice des archives nationales et avec M. Luc Lévy, conseiller de coopération et d’action culturelle et directeur de l’Institut français de Croatie.
Elle a également fait une visite du bâtiment des archives nationales construit entre 1911 et 1913 par l’architecte Rudolf Lubynski qui a également conçu la statuaire extérieure et tous les décors et éclairages intérieurs. Ce bâtiment a été entièrement restauré et est ouvert au public pour des visites guidées.
Mme Ivana Prgin qui l’a accueillie avait participé au Stage technique international d’archives en 1998 et au stage Courants en 2005.
Les archives nationales croates avaient préparé à cette occasion une exposition de documents d’archives retraçant les relations franco-croates depuis l’époque des Provinces Illyriennes (1809-1813), en passant par les Français établis en Croatie au XIXème siècle jusqu’aux échanges les plus récents.

 

Délégation des archives nationales d'Australie aux Archives de France, 24-29 août 2015

Du 24 au 29 août 2015, Mmes Louise Doyle, directrice générale adjointe pour l'accès et la communication aux archives nationales d'Australie, et Anne-Marie Condé, conservatrice pour les projets et développement de contenus et chargée des projets pour le Centenaire de l'ANZAC Day (Anzac : Australian and New Zealand Army Corps qui ont débarqué à Gallipoli le 25 avril 1915) sont venues à Paris.
Elles souhaitaient voir un certain nombre de documents d'archives afin de poursuivre la préparation de la visite du Gouverneur général d'Australie en France en avril 2016.
Accompagnées par Odile Welfelé, chargée de mission pour l'action internationale auprès du directeur des archives de France, elles ont pu voir des documents aux archives nationales (Paris et Pierrefitte). Elles se sont également rendues aux archives départementales de la Somme et du Nord. Enfin, une réunion a été organisée avec des conservateurs des archives du ministère de la défense et des affaires étrangères

 

Réunion du Groupe Européen des Archives (European Archives Group, EAG) à Riga (Lettonie), 19-20 juin 2015

Le Groupe Européen des Archives, réuni par la Commission européenne, a tenu la première de ss deux réunions annuelles des directeurs d'archives des pays de la Communauté européenne à Riga (Lettonie) les 19 et 20 juin 2015.
Les débats ont porté sur les priorités de l'Europe en terme d'archives numériques : l'e-gouvernement, les open-data et la reconnaissance entre pays de la signature numérique ; la valeur archivistique des Big-data ; la question du droit d'auteur ; la protection des données ; l'évolution du rôle des archives et les programmes de recherche européen.

 

Visite de la Vice-Présidente de la République de Bulgarie aux Archives de France

Mme Margarita Popova, vice-présidente de la République de Bulgarie, de passage à Paris  le 15 juin 2015, a souhaité rencontrer M. Hervé Lemoine dont elle avait fait la connaissance en 2014 en Bulgarie. Elle était accompagnée de M. Anguel Tcholakov, ambassadeur de Bulgarie en France, de Mme Marinela Radeva, directrice de cabinet, de M. Yulian Razpopov, expert en chef à la commission pour la nationalité bulgare à la Présidence de la république. Mmes Julidé Shefket, troisième secrétaire à l'ambassade de Bulgarie en France et Iva Dikova, traductrice, faisaient également partie de la délégation. Mme Popova a fait part de son souhait de préparer la présidence européenne qui reviendra à la Bulgarie en 2018. Elle a abordé plusieurs autres sujets : l'accès au stage technique international d'archives, le projet de règlement européen sur les archives et la préparation de la commémoration du centenaire du Traité de Versailles. Mme Popova souhaite que les archives de France et les archives de Bulgarie concourent à mettre en place un projet commun visant à mieux connaître les sources permettant de faire l'histoire des relations entre nos deux pays pendant la Première Guerre Mondiale, particulièrement sous l'angle des personnes et de la vie quotidienne.
Une lettre de M. Gruev, directeur des archives nationales bulgares, a été remise à M. Lemoine. Après l'entretien, M. Lemoine a accompagné Mme Popova, M. Tcholakov et la délégation, pour une visite des Grands dépôts des Archives nationales.

 

Visite du consul du Maroc aux archives départementales du Bas-Rhin

M. Mohamed Arrouchi, Consul général du Royaume du Maroc à Strasbourg, s'est rendu aux archives départementales du Bas-Rhin le 11 juin 2015, pour une visite de courtoisie. Il était accompagné de Frédéric Bierry, président du conseil départemental. Une importante délégation du consulat a également participé à cette réunion. Mme Pascale Verdier, conservatrice générale du patrimoine, directrice du service, les a accueillis. Des documents emblématiques ont été montrés à MM. Arrouchi et Bierry et à la délégation, comme le "faux" testament de Sainte Odile (708, copie du XIème siècle), la bulle du pape Alexandre III confirmant les biens de l'abbaye de Neuwiller (1178) ou des objets personnel non restitués venant du centre de séjour surveillé du Struthof (1939-1945). La délégation a vivement apprécié cette immersion dans le temps et dans les archives.

 

Mission de France Saïe-Belaïsch au Maroc

Dans le cadre de l'accord de coopération entre le Service interministériel des Archives de France et les Archives du Maroc, Mme France Saïe-Belaïsch, architecte aux Archives de France, s'est rendue à Rabat pour une mission d'expertise les 10, 11 et 12 juin 2015 concernant la programmation d'un nouveau bâtiment pour le service des Archives du Maroc. Le service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France au Maroc a apporté son soutien à cette mission. Accueillie par M. Baïda, Mme Latifi, adjointe de M. Baida et Mme Odile Nublat (ambassade de France) Mme Saïe-Belaïsch a visité le bâtiment actuel et s'est rendue sur le terrain réservé pour la nouvelle construction. Les différentes séances de travail ont permis d'échanger sur le contexte de ce projet de construction et sur les règles scientifiques et techniques à respecter. A ce stage, il s'agit de concevoir le pré-programme qui accompagnera l'appel d'offre à un cabinet de programmation. Un architecte du ministère de la culture du Royaume du Maroc a également assisté à ces réunions.
Les archives de France restent à la disposition des archives du Maroc pour l'assistance au choix des architectes admis à concourir et pour l'expertise sur les projets proposés dans le cadre d'un concours d'architecture international.

 

Présentation du programme interministériel VITAM aux directeurs des archives de Belgique et du Luxembourg

Le programme interministériel VITAM a été présenté le 8 juin 2015 à Paris aux directeurs des archives de Belgique et du Luxembourg, M. Karel Velle et Mme Josée Kirps. Etaient également présents : M. Bert Beyl, conseiller du cabinet du ministre fédéral en charge de l'Agenda numérique, MM. Arnaud Hulstaert et Yann Lebrun de la SMALS ("Société de Mécanographie pour l'Application des Lois Sociales", créée en 1939), Mme Kathleen Devolder et Rolande Depoortere, M. Sébastien Soyez des archives de Belgique.
La journée a été introduite par M. Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France. L'équipe-projet Vitam a ensuite présenté le programme (Jean-Séverin Lair, directeur du programme, Edouard Vasseur, directeur fonctionnel, Frédéric Brégier, directeur technique, Mélanie Rebours, directrice de la diffusion et des partenariats). Le rappel, par Claire Sibille, sous-directrice de la politique archivistique, des actions menées par le Service interministériel des archives de France en matière d'archivage numérique depuis une dizaine d'années, a été suivi des présentations des déclinaisons du programme Vitam pour le ministère de la Culture et de la communication, par Thomas Van de Walle et Thomas Bernard, respectivement directeurs des projets ministériels Adamant (projet d'implémentation du logiciel Vitam pour les Archives nationales) et AD-Essor (projet visant à accélérer la mise en oeuvre de l'archivage numérique dans les territoire.

 

44e congrès de l'Association des archivistes québécois

M. Hervé Lemoine, à l'invitation de l'association des archivistes du Québec, s'est rendu au 44ème congrès annuel, qui se tenait à Tadoussac les 27, 28 et 29 mai 2015, sur le thème "Archi...Qui ? Archi... Quoi ? Les archivistes enfin démasqués !". L'association réunit 1967 les archivistes du Québec et de la communauté francophone du Canada ; elle est membre de la section des associations professionnelles de records management et d'archivistique (SPA) du Conseil international des archives. M. Lemoine a donné la conférence d'ouverture intitulée "Archives, vie privée et numérique".

Entrevue de M. Hervé Lemoine par Sylvain Brousseau, reporteur étudiant, lors du 44e congrès de l'Association des archivistes du Québec.

 

Conférences à l'Université des sciences humaines de Russie, Moscou

Dans le cadre de la convention tripartite entre la Direction générale des patrimoines (service interministériel des archives de France et département des formations), l'Ecole nationale des chartes et l'Université d'Etat des sciences humaines de Russie (RGGU), Mme Brigitte Guigueno, conservatrice en chef du patrimoine, s'est rendue à Moscou du 20 au 25 avril 2015 pour les cours d'archivistique de la session de printemps. Ces cours sont donnés en français devant des étudiants des quatre premières années universitaires (une vingtaine environ). Une douzaine d'heure de cours sur le thème des publics et de l'action culturelle dans les archives a été assurée par Mme Guigueno en quatre jours (21-24 avril 2015).
Elle a été accueillie par Mme Khorkhordina, titulaire de la chaire d'archivistique de l'Institut d'histoire et des archives et rencontré M. Lanskoï, chef de la Documentation et des archives à la faculté, chevalier des arts et lettres depuis 2013 qui suit la convention depuis ses débuts en 2002 et Mme Beliaeva, professeur de français à l'Institut.
Mme Guigueno a également participé à une réunion de travail à l'Ambassade de France en présence de M. Philippe Voiry, conseiller de coopération et d'action culturelle de l'Ambassade de France en Russie et directeur de l'Institut français de Russie, Mme Hélène Melat, directrice du centre franco-russe et M. Guillaume Garetta, attaché de coopération universitaire.
M. Voiry a réaffirmé l'intérêt de l'ambassade pour cette coopération avec RGGU dans le cadre du soutien à la francophonie. Diverses pistes de renforcement de ce soutien ont été évoquées.

 

Visite de M. David Fricker, directeur général des archives nationales d'Australie à Pierrefitte-sur-Seine

M. David Fricker, directeur général des archives nationales d'Australie et président du Conseil International des Archives, a visité avec Odile Welfelé, le bâtiment des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine le 22 avril 2015. La visite détaillée a été assurée par M. Jean-Luc Bichet, architecte, de la direction administrative et financière.

 

Groupe de travail franco-algérien sur les archives. Cinquième réunion du groupe de travail

Le groupe de travail franco-algérien sur les archives a tenu sa cinquième réunion à Alger le 15 avril 2015. Quinze personnes ont participé à cette réunion. 
Faisaient partie de la délégation française : M. Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France, M. Benoît Van Reeth, directeur des archives nationales d'Outre-Mer, M. Bernard Emié, ambassadeur de France, MM. Richard Boidin et Philippe Navelot, directeurs des archives du ministère des affaires étrangères et du ministère de la défense, Mme Stéphanie Salha, conseillère politique à l'ambassade de France à Alger.
Faisaient partie de la délégation algérienne : M. Abdelmadjid Chikhi, directeur des archives nationales d'Algérie, M. Abderahmane Benguerrah, directeur Europe occidentale au ministère des affaires étrangères, MM. Hafid Grine et Saïd Bouthedja, directeurs des archives de la présidence de la république et du ministère de la défense d'Algérie, M. Mohammed Chafou, chargé d'études et de synthèse aux Archives nationales, MM. Mouloud Rahal, Mohamed Tiliouine et Mme Samia Boughenout, responsables d'archives régionales (Alger, Oran, Constantine).
Il a été convenu de préparer un rapport d'étape sur les travaux du groupe qui sera remis aux autorités politiques compétentes en vue du prochain comité intergouvernemental prévu à la fin de 2015.
Lors de cette réunion, cinq sous-groupes de travail ont été créés. Les deux parties se sont mutuellement remis des instruments de recherche.
Les travaux ont été consignés dans un procès-verbal signé par les directeurs archives de France et d'Algérie.

 

Colloque "Oman dans les documents français"

Le 7 avril 2015, un colloque international, organisé par l'ambassade du Sultanat d'Oman en France et les archives nationales du Sultanat d'Oman, s'est tenu à l'Institut du Monde Arabe à Paris sur le thème "Oman dans les documents français". Il était suivi de l'inauguration de "l'exposition documentaire omanaise", réalisée en collaboration avec les Archives nationales (Paris), les archives du ministère des affaires étrangères et le service historique du ministère de la Défense.
M. Lemoine, directeur chargé des archives de France, a ouvert les travaux au nom de la ministre de la culture et de la communication.

 

Conférence d'Istanbul sur les documents du centenaire de la Première Guerre Mondiale

 Du 19 au 21 mars 2015, s’est tenue à Istanbul une conférence internationale organisée par les archives nationales de Turquie sur les documents du centenaire de la Première Guerre Mondiale.
La conférence a lieu dans les bâtiments des archives ottomanes, les archives nationales étant à Ankara, la capitale.

Les archives de France étaient représentées par Odile Welfelé et Bruno Ricard qui ont présenté respectivement, « Les archives en France, organisation et projets » et « Le Grand Mémorial et la Grande Collecte ». 130 participants de 69 pays du monde entier, de l’Afghanistan au Yemen en passant par le Bangladesh, la Chine, l’Iran, le Liban, le Pakistan, etc, étaient présents. David Fricker, directeur général des archives nationales d’Australie et président du Conseil International des archives, a ouvert et fermé les travaux. M. Erdogan, président de la Turquie, et M. Turkulmus, vice-premier ministre, étaient également présents à l’ouverture et à la fermeture. Les présentations étaient divisées en 52 sessions parallèles, tenues en anglais ou en turc avec traduction simultanée.

Les échanges avec les collègues présents ont été nombreux et profitables. Une visite du bâtiment a clôturé la conférence.

 

Archives nationales de la république du Congo-Brazzaville

Le directeur des archives de la république du Congo-Brazzaville, M. Owabira Brice Isinove, a participé au stage technique international d’archives de 2015. Il a également assisté aux journées du colloque « Foccart : archives ouvertes (1958-1974). La politique, l’Afrique et le monde » qui s’est tenu aux archives nationales (site de Pierrefitte) et à la Sorbonne (Maison de la recherche) les 26 et 27 mars 2015.

Sa présence à Paris a permis d’organiser une réunion de travail aux archives de France sur les archives de l’Afrique Equatoriale Française (AEF), conservées aux archives de la république du Congo-Brazzaville, et à laquelle participaient M. Isinove, M. Ngokaba, directeur des affaires administratives et financières à la direction générale du patrimoine et des archives, M. Jean-Pierre Bat, (archives nationales, département de l’exécutif et du législatif, historien spécialiste de la zone géographique), Mme Françoise Lemaire, chargée des relations internationales aux archives nationales et Mme Odile Welfelé, chargée de la coopération internationale auprès du directeur des archives de France.

 

Archives nationales du Vietnam

Le 21 janvier 2015, la directrice des archives du Vietnam, Mme Vu Thi, a eu un rendez-vous de travail avec le directeur des archives de France pour faire un point sur la coopération entre les deux services d'archives, après avoir consulté des archives aux archives nationales d'Outre-Mer. Elle souhaitait également une aide pour obtenir la reproduction de documents d'actualité conservés à l'INA. Ce même jour, elle a fait part au directeur de son proche départ à la retraite. Son successeur n'est pas encore choisi.

 

Délégation de la ville de Yokohama (Japon) aux Archives municipales de Lyon le 19 décembre 2014

 Yokohama et Lyon sont jumelées depuis 1959. Cette visite a été expressément demandée par la délégation japonaise en voyage à Lyon pendant 3 jours : étaient présentes à cette visite aux archives 12 personnes dont le maire de Yokohama, son adjoint et le consul du Japon à Lyon.
Elle était organisée autour de l'économie et des visites techniques urbaines, en particulier le quartier de la Confluence dont les archives municipales sont proches. NEDO (New Energy and industrial technology Development Organization), agence publique japonaise équivalent à l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), a identifié le site de la Confluence comme un terrain d'expérimentation européen idéal pour la mise en oeuvre d'un démonstrateur "Lyon smart community". Le partenariat entre le Grand Lyon et NEDO a débuté en 2011.

 

Délégation des Emirats arabes unis

Du 8 au 18 décembre 2014, les Archives de France ont reçu une délégation officielle mandatée par le cabinet du ministère de l'intérieur à Abu Dhabi. Adressée par l'ambassade des Emirats arabes unis à Paris, la demande est arrivée aux archives de France par le bureau Afrique du nord et Moyen-Orient de la direction de la cooopération internationale du ministère de l'intérieur français avec qui un programme de visite a été conjointement établi.

La délégation avait pour mission de comparer le système français d'archivage avec de celui des Emirats arabes unis.

Composée des Commandants Ahmed Alhasawi, chef de la délégation et Abdullah Almehairi, et des Capitaines Ahmed Altamimi et Abdulla Abdulla, de M. Adel Abou Arab, traducteur-interprête de l'ambassade des Emirats arabes unis (bureau de police) à Paris, elle était accompagnée par M. Lhoussaine Ouafi du bureau Afrique du Nord et Moyen-Orient de la direction de la coopération internationale du ministère français de l'Intérieur.

Après avoir rencontré M. Hervé Delmare, adjoint de M. Lemoine, directeur chargé des archives de France et Mme Odile Welfelé, chargée de mission pour les relations internationales, la délégation s'est rendue dans les services suivants : les archives de la préfecture de police (rv avec Mme Pascale Etiennette) ; le Service interministériel des Archives de France (rv avec Mme Claire Sibille de Grimoüard et MM. Bruno Ricard et Amable Sablon du Corail) ; le Centre national du microfilm et de la numérisation (Espeyran, rv avec M. Henri-Luc Camplo, chef de centre) ; les archives de la gendarmerie nationale au Service historique de la Défense (rv avec M. Henri Zuber et Mme Agnès Chablat-Beylot) ; les archives du ministère de l'Intérieur (rv avec M. Sylvain Manville) ; les archives du ministère des affaires étrangères (rv avec Mme Vondrus-Reissner).

Elle a également visité le centre historique des archives nationales à Paris (avec Mme Marie-José Fras), le centre des archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine (avec Mme Françoise Lemaire) et le musée de la préfecture de police de Paris (avec Mme Broux-Foucaud), ainsi que le château de Chantilly

 

Colloque international, sur le thème "Archives : outil de développement de démocratie et de bonne gouvernance"

A l'invitation du Secrétaire général du gouvernement du Bénin, Benoit Van Reeth, directeur des Archives nationales d'Outre-Mer, s'est rendu à Cotonou pour représenter M. Hervé Lemoine, directeur, chargé des archives de France et pour participer au colloque organisé à l'occasion des 100 ans de la création des Archives nationales du Bénin.

Du 9 au 11 décembre 2014, ce colloque international, sur le thème "Archives : outil de développement de démocratie et de bonne gouvernance" commémorait l'arrêté du 2 mars 1914, créant le dépôt d'archives du Dahomey dans le cadre de l'organisation des archives de l'AOF (Afrique Occidentale Française). Les manifestations qui incluaient un forum national des archivistes du Bénin, une réunion des directeurs des archives nationales, de la branche régionale Afrique de l'Ouest (WARBICA) du Conseil International des archives, une exposition d'archives et des activités culturelles, se sont tenues à Cotonou et Porte-Novo.

Les plus hautes autorités de l'Etat étaient présentes lors des cérémonies d'ouverture et de clôture : le ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur et le secrétaire général du gouvernement. Un public nombreux et assidu (100-200 personnes selon les séances) a participé activement aux ateliers et communications. Une exposition a été inaugurée à cette occasion aux Archives nationales (Porto-Novo) autour des richesses des archives nationales. Une cérémonie de plantation d'arbres a été organisée dans une commune (Les Aguégués) pour laisser une trace de cette manifestation.

M. Van Reeth a présenté une conférence sur le projet de numérisation des archives de l'AOF et présidé un atelier sur les normes de description et les logiciels libres (ICA-ATOM).

Il a pu rencontrer à cette occasion 13 directeurs d'Archives nationales venus pour la réunion de la branche régionale Afrique de l'Ouest du Conseil International des archives : les échanges ont été nombreux et conviviaux.

 

Conférence de l'European Board of National Archivists (EBNA) de l'European Archives Group (EAG)

Intervention de M. Hervé Lemoine, directeur chargé des Archives de France, sur la réutilisation des informations publiques,  Turin les 3 et 4 novembre 2014. Elle faisait état d'une enquête réalisée par le Service interministériel des Archives de France sur les modalités de réutilisation des informations publiques dans les différents pays européens membres de l'EBNA-EAG.
Texte de l'intervention
Tableau synthétique des résultats

 

Tournage de la chaîne publique japonaise NHK aux archives de France et aux Archives nationales (Paris et Pierrefitte), 19 et 20 septembre 2014

 L'antenne parisienne de la télévision publique japonaise JHK a contacté les archives de France pour obtenir des autorisations de tournage lors des Journées du Patrimoine dans le cadre d'une émission, type "Envoyé spécial", consacrée à l'organisation des archives au Japon et en France. M. Lemoine a été interviewé dans le cadre de ce reportage.
Selon la chaîne de télévision, les autorités japonaises semblent penser que la gestion des archives publiques n'est pas suffisamment structurée dans leur pays. Elles souhaitaient donc montrer l'organisation des archives et la formation des professionnels d'archives en France, pays de tradition ancienne.

Sur une émission diffusée d'environ 26 minutes, la part consacrée au système français est d'un peu plus de 10 minutes.

 

Comité exécutif du conseil international des Archives

 A l'invitation du directeur chargé des Archives de France, le Conseil international des Archives a tenu à Paris les 10 et 11 avril 2014 son comité exécutif. Les séances se sont tenues au ministère de la Culture, en salle Malraux. Plus de quarante participants du monde entier, représentant le Bureau, les groupes régionaux et les sections du Conseil international des Archives, se sont retrouvés pour faire un bilan des réalisations, discuter les financements et élaborer les programmes de travail à venir. Aude Roelly et Marie Ranquet, du Service interministériel des Archives de France, ont présenté devant le Comité un point sur le projet de règlement européen sur la protection des données à caractère personnel.

Les réunions se sont achevées avec une visite du musée des Monuments français à la Cité de l'architecture et du patrimoine. Créé le 9 juin 1948, le CIA est une organisation non-gouvernementale qui a pour mission d'encourager la conservation, le développement et l'accès aux archives dans le monde. Son siège est à Paris, aux Archives de France qui hébergent gracieusement le Conseil depuis sa création.

 

Remise de décoration

 Le 8 avril 2014, M. Hervé Lemoine, directeur chargé des Archives de France, a fait Mme Padré Lydie Gnessougou-Baroan chevalier dans l'ordre des arts et lettres, à titre étranger (Côte-d'Ivoire). La remise s'est déroulée aux Archives nationales dans les salons de l'hôtel d'Assy.
Dans le cadre d'une remarquable carrière, Mme Padré Lydie Gnessougou-Baroan est actuellement directrice de la documentation et des archives à la direction générale du trésor et de la comptabilité publique.Elle s'y consacre à l'organisation d'un archivage de très haute qualité à destination des responsables du Trésor public, la capitale comme dans les régions, en utilisant divers outils : rédaction de procédures d'archives ; missions de sensibilisation ; conduite de projets de gestion de bases de données ; pilotage d'un audit du système d'archivage et de documentation.
Parallèlement, Mme Padré Lydie Gnessougou-Baroan est un membre actif du Conseil international des Archives, notamment, depuis 2009, au sein du Comité des normes et bonnes pratiques d'archives. Depuis 2012 elle est également membre de la Commission des programmes. La Commission des programmes est le centre nerveux de la réflexion du Conseil international des Archives sur le métier de l'archiviste. Mme Baroan y est un ardent défenseur de la Francophonie.
Plusieurs représentants éminents de l'ambassade de Côte-d'Ivoire en France assistaient à cette cérémonie, ainsi que S.E. Madame Houphouët-Boigny, ambassadeur permanent de Côte-d'Ivoire auprès de l'Unesco et les membres de la Commission des programmes du Conseil international des Archives.

 

Visite de la Délégation mauritanienne

 M. Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France, a reçu le mercredi 26 mars 2014, M. Mohamed El Hanchi, Secrétaire général adjoint du Gouvernement de la République islamique de Mauritanie et  M. Mohamed El Moctar Ould Sidi Mohamed, directeur des Archives nationales de Mauritanie. L'ambassadeur de Mauritanie en France, S.E. Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil, et M. Jean Audouze, président de la commission nationale française pour l'Unesco, les ont rejoints pour le déjeuner qui a suivi.
Déléguées par le gouvernement de Mauritanie pour étudier le fonctionnement des archives en France et avec le soutien de l'ambassade de France en Mauritanie, ces deux personnalités sont venues à Paris du 24 au 26 mars, puis à Troyes (archives départementales de l'Aube) du 27 au 28 mars.
A Paris, des rendez-vous ont été organisés au Service interministériel des archives de France, au Service historique de la Défense, à la mission des archives auprès du Premier ministre, au centre des archives nationales de Pierrefitte, à la direction des archives du ministère des affaires étrangères et du développement à la Courneuve. A Troyes, la délégation a été reçue par M. Nicolas Dohrmann, directeur des archives départementales de l'Aube. Un déjeuner a été organisé avec M. Adnot, sénateur, président du conseil général de l'Aube.
Du 15 au 18 décembre 2013, M. Dohrmann avait effectué avec le soutien de l'ambassade de France, une mission d'expertise technique en Mauritanie, à la demande du Secrétariat général du gouvernement de Mauritanie. Le gouvernement de Mauritanie envisage un programme de modernisation des archives nationales nationales portant sur la réglementation, les méthodes d'analyse, de conservation, de consultation et de numérisation, les bâtiments à construire et une analyse des fonds historiques conservés sur place, notamment des fonds datant d'avant l'Indépendance.
Suite à ces échanges, le ministre Secrétaire général du gouvernement de Mauritanie, M. Diallo Mamadou Bathia, s'est rendu à la direction des archives le 9 avril pour s'informer sur le rôle joué par cette direction dans la sauvegarde de la mémoire nationale. Le 24 avril, le ministre a présenté une communication sur les archives nationales en conseil des ministres, en attirant l'attention sur l'importance de ces archives en tant que mémoire nationale.
Les archives de France continueront à accompagner, sur les plans scientifique et technique, les archives nationales de Mauritanie dans leur démarche de modernisation.

 

Accord de coopération bilatéral entre les archives de France et les archives nationales du Sénégal

Le 4 juillet 2013, un accord de coopération bilatéral a été signé à Dakar entre les archives de France et les archives nationales du Sénégal.
Accord signé à l'occasion du Colloque international célébrant le centenaire de la création des archives du Sénégal organisé sur le thème "Archives : Mémoire, Bonne gouvernance et Citoyenneté".

 

Journée nationale des archives

  Le 30 novembre 2013, les archives nationales du Maroc ont organisé à Rabat (Maroc) la première Journée Nationale des archives sur le thème "Archives : Patrimoine, Modernité et Démocratie". La séance inaugurale a été marquée par la présence et le discours du Chef du gouvernement (Premier Ministre) M. Abdel-Ilah Benkiran, celui de M. André Azoulay, conseiller du roi du Maroc et celui du ministre de la culture du Maroc.
Un accord de coopération a ensuite été signé par M. Lemoine, directeur chargé des archives de France et M. Baida, directeur des archives nationales du Maroc, ainsi qu'un accord complémentaire entre les archives du Maroc et les archives du ministère des affaires étrangères. La représentation française était importante. Conservateurs et historiens français et étrangers sont intervenus tout au long de la journée.

 

Une vision européenne du patrimoine culturel

Le 28 novembre 2013, une table ronde européenne organisée par les archives de France à Marseille, a réuni plusieurs directeurs d'archives sur le thème : "Une vision européenne du patrimoine culturel".
Dans le cadre du séminaire annuel des archives de France, consacré cette année aux "enjeux européens et internationaux des archives de France", une table ronde sur le thème : "Une vision européenne du patrimoine culturel" a réuni les directeurs des archives d'Algérie, de Grèce, d'Italie et de Tunisie, avec la participation du directeur des Affaires étrangères et la directrice des archives des Bouches-du-Rhône, sous la présidence de M. Suzarelli, président du MUCEM. A l'issue de cette table ronde, M. Marco Carassi, historien italien, a été fait chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres.