Contenu éditorial simple : Le loup en Corrèze. De la « male bête » à l’animal

Couverture de l'ouvrage

Une publication des Archives départementales de la Corrèze, 2017, 96 pages

 

Qui n’a écouté le soir, à la veillée, des contes ou des « récits du temps jadis » où des loups rôdaient dans des contrées pas si lointaines ? Qui n’a frémi devant un film de loup-garou ?

Loin du Petit Chaperon rouge et de Harry Potter, il est important de replacer la présence du loup en Corrèze dans son contexte historique et de suivre l’évolution des mentalités, depuis la traque sans merci jusqu’à la protection. Comme partout en France, il a laissé des traces dans les mémoires et dans le paysage. En effet, l’histoire de l’homme et celle du loup se sont enchevêtrées, tous deux devant vivre sur le même territoire.

Alors que le loup a été éradiqué en Corrèze dans la première moitié du XXe siècle, la « male bête » est restée dans les esprits, suite à des attaques contre l’homme lourdes de conséquences ; Il ne faut pas pour autant passer sous silence les gigantesques traques et battues auxquelles participaient des villages entiers sous la direction du lieutenant de louveterie, ni les chasseurs individuels récompensés par des primes.

Le catalogue de l’exposition réalisée par les Archives départementales, s’appuyant sur des exemples corréziens et faisant dialoguer des documents et objets pour la plupart méconnus, permet de retracer les relations de l’homme et l’animal sur le temps long, du Moyen-Âge jusqu’au début du XXe siècle.

 

Références complètes de l'ouvrage