Contenu éditorial simple : Les archives privées

Une publication du Service interministériel des Archives de France, collection « Manuels et guides pratiques », 2008, 204 pages

 

Cet ouvrage fait la synthèse de plus d’un demi-siècle d’intérêt des archivistes pour les archives privées, qui s’est traduit par une politique nationale de recensement, de collecte, de préservation et de mise en valeur. Initialement restreinte aux archives personnelles et familiales et aux papiers d’érudits, la notion d’archives privées a été progressivement élargie aux archives économiques et financières, aux archives de presse, des hommes et partis politiques, puis des architectes, des syndicats et des associations, etc.

Après avoir replacé cette catégorie particulière d’archives dans l’évolution du statut juridique des archives depuis la loi du 7 messidor en II (25 juin 1794) jusqu’aux récents projets de loi, Les archives privées expose les différents modes d’entrée possibles dans les services d’archives (dépôt, don, legs, dation, acquisition) avant d’aborder le traitement de ces fonds, depuis leur prise en charge jusqu’à leur communication et à leur mise en valeur. Le manuel traite également des régimes juridiques de protection français (dont le classement comme archives historiques) et européen, ainsi que des conditions ou dispositions législatives encadrant la divulgation des archives privées.

Ce manuel comporte enfin plusieurs encadrés thématiques, des annexes (modèles de demande de subvention, de pacte adjoint, de lettre d’intention ou d’acceptation de don manuel, de contrat de dépôt, de prêt pour reproduction, d’autorisation de consultation, encodage en EAD), des bibliographies sélectives, une table des textes juridiques et réglementaires cités et un index. Les archives privées se veut ainsi un ouvrage pratique à destination de tous les professionnels des archives, mais aussi des étudiants et des particuliers.

 

Références complètes de l'ouvrage