Contenu éditorial simple : L'art du vide. Ponts d'ici et d'ailleurs : trois siècles de génie français, XVIIIe-XXe

Une publication des Archives nationales du monde du travail, 2010, 423 pages

 

Sous une fonction spécifiquement pratique, le pont revêt pourtant différents aspects : la transformation du paysage, l'exploitation de la cassure du terrain et, dans l'imaginaire collectif, le dépassement des limites d'un territoire connu.

Dans cet ouvrage, le pont nous est également présenté comme le terrain de l'évolution des prouesses technologiques : si dans l'Antiquité jusqu'en 1750 les ponts sont construits avec du bois et des pierres, l'apparition du coke métallique et du procédé du puddlage (procédé d'affinage de la fonte par lequel un fer doux est obtenu), puis l'utilisation de l'acier à partir de 1856 et l'apogée de la construction métallique dans l'Exposition universelle de 1889 témoignent de ce développement prodigieux. Plus tard, l'arrivée du béton puis du béton armé et enfin du béton pré-contraint ouvre la possibilité des réalisations grandioses du XXe siècle.

Véritable parcours panoramique des ponts réalisés par le génie français du XVIIIe au XXe siècle en France et à l'étranger, cet ouvrage guide le lecteur à travers des centaines de plans, dessins, gravures, photographies et documents d'époque, éclairés de nombreuses études historiques et techniques.

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives nationales du monde du travail