Contenu éditorial simple : Une formidable invention à hauts risques : l’automobile dans les Alpes-Maritimes

Une publication des Archives départementales des Alpes-Maritimes, 2008, 216 pages

 

Émergeant brusquement dans les dernières années du XIXe siècle, après une longue maturation depuis le fardier à vapeur de Cugnot, l’automobile a été à l’origine par son développement fulgurant, d’une véritable métamorphose de la société et des mentalités au XXe siècle.

Griserie de la vitesse qui permettait de dévorer l’espace et offrait une ouverture sans précédent sur le monde, liberté individuelle de mouvement inégalée ont assuré à l’automobile un énorme succès auprès d’une population toujours plus nombreuse.

Outil de loisir, instrument de travail, source d’activités économiques prospères, l’automobile s’est imposée à toute la société et l’a entraînée dans des bouleversements considérables ; elle a totalement transformé son environnement par de longs rubans de bitume trouant le paysage et par les percées qu’elle a imposées dans les tissus urbains anciens, s’y octroyant d’immenses espaces de stationnement ; elle a déterminé une complète rupture avec la conception de l’urbanisme traditionnel de la ville européenne, la dilatant démesurément en d’immenses métropoles où les fonctions dissociées du travail des loisirs et de la résidence ont marqué la consécration de la civilisation automobile.

Mais en prenant l’ampleur d’un phénomène de masse incontrôlé, l’automobile est devenue, par son envahissement et ses nuisances, un problème central pour la société à la fin du XXe siècle : augmentation catastrophique des accidents au coût humain et économique considérable, pollution désastreuse, dégradation sans précédent de l’environnement ont fait prendre conscience de la nécessité impérieuse de mettre un terme à son rôle hégémonique.

Efforts en milieu urbain pour modérer son usage au profit de transports en commun, accélération de la recherche industrielle pour remédier aux émissions polluantes constituent les voies de la réhabilitation de l’automobile au XXIe siècle en attendant le recours à de nouveaux modes de propulsion. Ils marqueront la véritable révolution que doit désormais s’imposer l’automobile pour rester le formidable outil de liberté de ses premiers concepteurs.

C’est à ce voyage dans l’histoire d’une invention majeure par ses répercussions sur notre temps et qui tient une place particulière dans les Alpes-Maritimes que l'on est convié en découvrant les remarquables illustrations et témoignages présentés dans l’exposition réalisée par les Archives départementales.

 

Références complètes de l'ouvrage