Contenu éditorial simple : Circulez ! Transports et mobilité en Val-de-Marne du XVIIIe siècle à nos jours

Une publication des Archives départementales du Val de Marne, 2016, 128 pages

 

En 1760, Denis Diderot, qui séjourne fréquemment au château de Grand-Val chez le baron d’Holbach, se plaint de l’état des chemins entre le village de Sucy-en-Brie et le relais de poste de Charenton qui lui permet de recevoir du courrier. Lorsqu’il pleut, la route devient impraticable et le philosophe ne peut disposer des lettres qu’il attend avec impatience. En 1982, Jacques Réda qui aime parcourir le Val-de-Marne à pied ou en transports en commun, met en avant, dans ce même Charenton « au ciel assombri », « des chalands pavoisés aux tons de la Belgique » sur la Marne, « la tranchée ferroviaire » et « l’autoroute artérielle » qui « bat et scande son appel d’ambulance en trochée ». Deux siècles séparent ces impressions littéraires vécues qui montrent bien l’importance que revêt dans le sud-est parisien la question de la circulation quels que soient les modes de déplacement et leurs usages.

C’est cette réalité des transports et de la mobilité que l’exposition « Circulez ! » entend donner à voir. Mettant en avant un jeu d’imbrications d’histoires, d’échelles et de modes de déplacement, elle interroge en trois étapes les permanences et les ruptures au regard des usages, des aménagements et de la gestion des transports, de l’Ancien Régime à nos jours.