Contenu éditorial simple : Les premiers photographes de Granville, 1839-1939

Une publication du Musée du Vieux Granville et des Archives départementales de la Manche, 2003, 175 pages

 

Cette exposition a pour ambition de vous montrer ce qui n’est plus, Granville à travers le regard de personnes ayant vécu une période révolue, par les images de leur présent. Par leurs yeux ils expriment une sensibilité, ils communiquent un art de vire, les goûts de leur époque : ils sont le reflet d’une société. Ces regards que nous allons croiser vous paraîtront désuets, fanés, fades, mais d’autres seront vifs, modernes, contemporains.

Nous aimerions que votre regard s’attarde sur la beauté de ces images dont nulle photographie moderne n’approchera plus la finesse du grain, ni n’atteindra la longévité. Alors vous ne regarderez plus une photographie comme une image quelconque vite prise et que l’on peut jeter sans égard pour son âge, car vous aurez touché de près au grand art photographique et compris la construction que l’opérateur doit lentement organiser, prévoir et mettre en forme dans sa tête avant d’obtenir l’objet mûrement réfléchi, construit, analysé. Tels les papiers photographiques sensibilisés aux sels d’argent, vous allez devenir les positifs d’une nouvelle génération d’amateurs photographes.

Cette monographie, qui n’est qu’une ébauche et aurait demandé plus de temps pour être exhaustive, a néanmoins pour ambition d’être la première étude d’histoire de la photographie à Granville, et même la première investigation scientifique dans ce domaine pour une ville moyenne en France. Elle présente notamment les notices biographiques de 68 photographes granvillois, illustrées par des photographies dont ils sont les auteurs. Les nouveaux débouchés qu’elle ouvre à la recherche attireront sans doute de nombreux étudiants amoureux de leur région.

 

Références complètes de l'ouvrage