Le fonds d’archives Seguin. Aux origines de la Révolution industrielle en France, 1790-1860

Une publication des Archives départementales de l’Ardèche, 1997, 191 pages

 

Le fonds Seguin, déposé aux Archives départementales de l’Ardèche par M. Stanislas Seguin, représente une documentation exceptionnelle issue des entreprises de Marc Seguin (1786-1875) et de ses frères : Camille, Jules, Paul et Charles. Aux débuts de l’industrialisation française, ils développèrent un ensemble d’activités techniques particulièrement dynamique, surtout après 1815. Partant de la petite firme familiale de draps d’Annonay, les frères évoluent vers la fabrication de machines, puis les premiers ponts suspendus et la navigation à vapeur sur le Rhône, enfin la construction du premier grand chemin de fer en France, de Saint-Étienne à Lyon. Ils s’illustrent tout particulièrement dans le processus du transfert d’idées techniques étrangères, anglaises et américaines, qu’ils adaptent de manière imaginative et efficace au contexte industriel français. Certaines des innovations qui en résultent sont assez connues, comme le câble de fil de fer fin ou la chaudière tubulaire, d’autres sont pratiquement ignorées. L’ensemble montre la richesse de la créativité d’une époque pionnière, tout particulièrement active en Rhône-Alpes. Une vision nouvelle du développement économique émerge, aux origines de la révolution industrielle en France, impulsée par l’initiative d’ingénieurs civils, d’entrepreneurs, et supportée par la plus active des élites locales et régionales.

 

Références complètes de l'ouvrage