Contenu éditorial simple : Le secret de l'Etat. Surveiller, protéger, informer. XVIIe - XXe siècle

Une publication des Archives nationales, 2015, 224 pages

 

Depuis l'Ancien Régime, l'Etat développe une activité croissante de renseignement intérieur et extérieur, qui lui permet de s'affirmer sur la scène internationale et protéger l'information nécessaire à son action.

Ce Secret de l'Etat est diplomatique, policier et militaire. Il entre aujourd'hui en collision avec l'impératif démocratique de transparence et de l'espionnage de masse : comment conserver des secrets à l'ère Snowden ?

Du chevalier d'Eon aux services secrets de la Ve République en passant par « l'affaire Michel », cet ouvrage abondamment illustré bouscule les lieux communs en retraçant l'évolution des différents organes d'espionnage et de contre-espionnage, en présentant les lieux réservés du pouvoir et en exposant les techniques singulières du renseignement.

Dans ce livre, publié à l'occasion de l'exposition présentée aux Archives nationales du 4 novembre 2015 au 28 février 2016, des spécialistes lèvent le voile sur un monde souvent fantasmé, ouvrent des fonds d'archives méconnus et présentent des textes et des objets exceptionnels qui jalonnent cette histoire de l'ombre.

 

Table des matières :

Le secret de l'Etat moderne [par Françoise HILDESHEIMER]

L'ère napoléonienne, apogée du secret de l'Etat ? [par Michel ROUCAUD]

Liberté, égalité, surveillance. Les enjeux du secret de l'Etat contemporain, XIXe-XXe siècle [par Sébastien-Yves LAURENT]

Les archives et l'emprise du secret de l'Etat [par Jean-Pierre BAT et Yann POTIN]

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives nationales