Contenu éditorial simple : Vers le lac Tchad. Expéditions françaises et résistances africaines, 1890-1900

Une publication des Archives nationales d'outre-mer, 2014, 369 pages

 

Pendant près de dix ans la marche vers le lac Tchad est l'objectif prioritaire de nombreuses expéditions françaises. Il s'agit de réaliser le rêve de l'explorateur Paul Crampel : «  la réunion sur les bords du Tchad de nos possessions françaises de l'Algérie-Tunisie, du Soudan et du Congo ».

Sur fond de rivalités avec l'Angleterre, la France prend peu à peu place en Afrique. Les années 1890-1892 voient partir des missions d'exploration aux effectifs réduits : c'est le cas de celles de Paul Crampel, de Louis Mizon, de Parfait-Louis Monteil. A la fin du siècle, elles deviennent de véritables expéditions militaires dévastatrices, comme celle de Voulet-Chanoine en 1898-1899. Le dernier obstacle à la domination française, le sultan Rabah, est vaincu à la bataille de Kousseri le 22 avril 1900.

Cette conquête se fait au prix de milliers de morts. Dans cette partie de l'Afrique du XIXe siècle où coexistent plusieurs types d'états qui n'ont que très peu de relations entre eux, jamais les populations ne feront front commun contre les Européens, mais il y aura de nombreux foyers de résistance.

 

Table des matières :

Un précurseur : Pierre Savorgnan de Brazza

Les missions Crampel, Dybowski et Maistre

Les missions Mizon

La première mission Gentil

La mission du Haut-Soudan ou mission Cazemajou

La mission Bretonnet

La mission commerciale de Ferdinand de Béhagle

La mission Voulet-Chanoine ou mission Afrique centrale

La mission saharienne ou mission Foureau-Lamy

La fin de Rabah

 

Références complètes de la publication

Retrouvez les inventaires des Archives nationales d'outre-mer