Contenu éditorial simple : L'abbé Pierre, 1912-2007. « Frère des pauvres, provocateur de paix »

Une publication des Archives nationales du monde du travail, 2012, 160 pages

 

Les Archives nationales du monde du travail conservent des fonds de banques et d'entreprises, privées ou nationalisées, mais aussi des fonds de mouvements associatifs, de syndicats, d'architectes, etc. Parmi ces ensembles, on trouve également les papiers de prêtres ouvriers, parfois déposés par la CGT à laquelle ils étaient syndiqués, mais aussi ceux de l'abbé Pierre, déposés de son vivant par Emmaüs International, son donataire. Les documents personnels de l'abbé Pierre forment un ensemble de près de 30 mètres linéaires, méticuleusement classés par l'abbé lui-même. C'est ce fonds personnel qui a servi de gisement principal à l'exposition du centenaire de la naissance d'Henri Grouès à Lyon en 1912 dont cet ouvrage est le catalogue.

L'abbé Pierre est surtout connu du public le plus âgé pour son « coup de gueule » du 1er février 1954, lors du terrible hiver qui a marqué les esprits, comme le fera, près d'un demi-siècle plus tard, la canicule de 2003. L'Abbé est connu aussi des plus jeunes pour son action en faveur des sans-abri et des mal-logés : « Un homme a absolument le droit, s'il n'a pas de toit et s'il voit un logement vide de l'occuper », ou « les squatters ont un droit moral ».

Ce catalogue suit les étapes successives de la vie et des engagements de l'abbé Pierre et révèle des aspects moins connus de ses goûts et de sa personnalité : « L'enfant », « L'ecclésiastique », « Le résistant », « Le curé-député », « Le père d'Emmaüs », « Le fondateur d'Emmaüs International », « L'homme engagé », « Le voyageur », « L'artiste », « Le personage médiatique », « Image et héritage ».

 

Références complètes de la publication

Retrouvez les inventaires des Archives nationales du monde du travail et les archives privées de l'abbé Pierre