Vies de cheval. Du fond de la mine aux jeux équestres

Une publication des Archives nationales du monde du travail, 2014, 160 p.

Du 23 août au 7 septembre 2014, la France accueille les Jeux équestres mondiaux, temps fort du sport international. A cette occasion, les Archives nationales du monde du travail ont décidé de mettre à l'honneur le cheval, incontournable compagnon de l'homme. La période chronologique traitée - du XVIIIe siècle à nos jours - a été délimitée par le contenu de leurs fonds d'archives. Plusieurs d'entre eux, particulièrement riches, regroupent de nombreux documents relatifs à l'univers du cheval : les fonds publics des Charbonnages de France, le fonds des haras de Marcel Boussac - acheté par les Archives nationales de Paris en 1990 et transféré à Roubaix en 1997 -, le fonds Dailly - du nom d'un maître des postes propriétaire d'une entreprise de poste aux chevaux dès 1813 - ou celui de la Fédération sportive des associations sportives des Postes, télégraphes et téléphones, respectivement donnés à l'Etat en 1945 et 2008.

De la fin du XVIIIe siècle à nos jours, le cheval connaît de multiples destins. Son quotidien, les soins qui lui sont prodigués, son espérance et sa qualité de vie sont déterminés par sa place au sein de l'économie et de la société française. Présent sur les champs de bataille, il est un élément déterminant des victoires jusqu'à la Première Guerre mondiale. Réputé pour son aptitude à la traction, il est employé dans l'agriculture, les transports et les mines dont il arpente les galeries jusque dans les années 1970.

Références complètes de l'ouvrage