Contenu éditorial simple : Août 1914. Tous en guerre !

Une publication des Archives nationales, 2014, 190 pages

 

Du cheminot conduisant les hommes vers le front au garde mobile chargé de maintenair le calme et la sécurité, de l'employée des PTT transmettant l'information au maire organisant le ravitaillement, tous, à compter du 2 août 1914, se sont « mobilisés » pour assurer au pays, en état de siège, la continuité de ses institutions politiques et la survie de son système économique.

Les hommes peuvent sembler absents ; il n'en est rien. Boulangers indispensables, travailleurs étrangers très nombreux, suspects et prisonniers de guerre allemands, cultivateurs assurant la moisson pour remplacer les bras manquants, vieillards ayant connu 1870, tous sont concernés par la guerre. Très vite, la Grande Guerre est présente à l'arrière : réfugiés, blessés et « bouches inutiles » se comptent par dizaine de milliers et affluent dans la France entière. Comment ne pas évoquer les morts, si présents et définitivement absents ?

Des millions de femmes et d'enfants, qui ont vu partir mari, père, fils, frère ou voisin, attendent des nouvelles incertaines et rares en ce début de guerre. Ces femmes vont inventer un autre quotidien, souvent très difficile matériellement, en continuant les travaux qui étaient les leurs dans un monde désormais révolu, celui de la paix.

Très connu dans son volet diplomatique et militaire, ce temps très court – trente-six jours seulement, de la mobilisation générale à la première bataille de la Marne – l'est beaucoup moins du point de vue de l'histoire administrative, sociale, économique et culturelle de la Première Guerre mondiale. Comment la population française a-t-elle vécu au quotidien cet énorme choc, alors que la guerre envisagée, redoutée, fantasmée devient brutalement réalité ?

 

Extraits de la table des matières :

Essais

- Préfets et municipalités en août 1914 : une organisation civile de la guerre [par Isabelle CHAVE et Philippe NIVET]

- Maintenir la vie économique et financer la guerre, août-octobre 1914 [par Clotilde DRUELLE-KORN et Philippe VERHEYDE]

- Août 1914 : début de la guerre et fin d'un monde [par Emmanuel SAINT-FUSCIEN]

Chronologie illustrée des 36 premiers jours de guerre

Catalogue des oeuvres et documents présentés

- La France de 1914

- La Nation mobilisée

- Vivre août 1914 près du front : offensive et invasion

- Des efforts partagés par tous

- Paris, capitale et espace urbain, en août 1914

- Vivre la guerre loin du front

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives nationales