Contenu éditorial simple : Regards sur le vitrail du XIXe siècle. L’œuvre de Louis Germain Vincent-Larcher

Une publication des Archives départementales de l’Aube, 2017, 319 pages

 

Dans l'Aube comme ailleurs, les vitraux du XIXe siècle ont longtemps souffert d'une relative méconnaissance, voire d'un certain mépris. Cette situation est particulièrement compréhensible dans un département comme l'Aube, où la profusion et la qualité exceptionnelle des vitraux anciens, notamment des 1 042 baies classées pour le seul XVIe siècle, peuvent aisément rejeter dans l'ombre ces pièces plus récentes.

Pourtant, le XIXe siècle est riche de redécouvretes, de création et de prouesses techniques. En témoignent les résultats du récent inventaire des vitraux contemporains de l'Aube (XIXe-XXIe siècles), ainsi que le fonds d'atelier du peintre verrier troyen Louis Germain Vincent-Larcher (1816-1894). Après des débuts studieux, ce dernier rejoint le chantier de la cathédrale de Troyes en 1845-1846 et y réalise un volet majeur de son oeuvre.

Mais qui était Vincent-Larcher ? Ce personnage n’a jusqu’à ce jour guère trouvé sa place dans la vaste histoire du vitrail du XIXe siècle, encore largement à construire, alors qu'il domine la scène artistique troyenne de 1843 environ à 1886. Le catalogue de l’exposition présentée à la Cité du vitrail, à Troyes, comble ce vide et contribue à une véritable redécouverte de sa vie et de son oeuvre.

 

Références complètes de la publication