Contenu éditorial simple : Toulouse, 1914-1919 : cartes postales photographiques de guerre

Une publication des Archives municipales de Toulouse, 2008, 153 pages

 

Toulouse entretient, depuis son invention, une relation privilégiée avec la photographie. Des premiers daguerréotypistes ambulants jusqu'aux grands studios qui s'installent au cœur de la ville dans la seconde moitié du XIXe siècle, elle s'impose progressivement comme une grande ville de l'image.

L'apparition dans les années 1890 du support de la carte postale illustrée lui permet de diffuser dans le monde entier les clichés de ses monuments, de ses paysages urbains comme de ses petits métiers plus ou moins folkloriques.

Avec l'émergence de la maison Provost, sans oublier les autres entreprises toulousaines telles que Labouche, Lassalle, Merlin ou Longi-Béchel, la Première Guerre mondiale va lui donner l'occasion de fixer sur ce medium un nouveau type d'images, de véritables reportages qui s'inscrivent dès le début comme des moments d'histoire et des œuvres de mémoire.

 

Références complètes de l'ouvrage