Contenu éditorial simple : Marigny. Ministre des arts au château de Menars

Une publication des Archives départementales du Loir-et-Cher, 2012, 127 pages

 

Abel-François Poisson (1727-1784), marquis de Vandières puis de Marigny est plus que le frère de la marquise de Pompadour. Directeur général des Bâtiments du roi à compter de 1751, il a rang de ministre et participe à la vie de cour autour de Louis XV. Courtisan zélé, il conserve ses fonctions au-delà même de la disparition de sa soeur, jusqu'en 1773. Il a toute la reconnaissance du roi qui lui offre un somptueux « meuble » pour décorer son hôtel de la rue Saint-Thomas-du-Louvre, ainsi que de nombreuses sculptures qui viendront embellir son château de Menars, comme en témoigne son inventaire après décès.

Le présent ouvrage rappelle, grâce aux contributions des meilleurs spécialistes de la question, la brillante carrière d'un grand commis de l'Etat au service de Louis XV. Pour la première fois, une exposition monographique sur le marquis de Marigny rassemble des oeuvres qui évoquent la carrière de l'homme publlic dont le rôle fut éminent dans la transformation radicale du goût au milieu du XVIIIe siècle. L'autre versant de cette entreprise, tout aussi inédit, regarde le seigneur de Menars, ses collections et sa vie en Val de Loire. Ce ne sont pas moins de 90 dessins d'architecture qui sont présentés ici. Des oeuvres parfois majeures, parfois émouvantes, commandées par Marigny aux plus grands artistes du temps pour décorer le parc de sa maison de campagne. Grand seigneur sur ses terres, il aménage en effet le château de Menars, à sa mesure, réglant les moindres détails de son nouveau jardin anglo-chinois.

Ce catalogue a accompagné l'exposition « Le naturel exalté. Marigny, ministre des arts au château de Menars » (30 juin-16 septembre 2012).

 

Extrait de la table des matières :

Abel-François Poisson de Vandières, marquis de Marigny et de Menars [par Alden R. GORDON]

Marigny, maître d'ouvrage au nom du roi, réformateur du goût [par Daniel RABREAU]

Le salon des Gobelins du marquis de Marigny : un chef d'oeuvre ignoré de la décoration d'intérieur [par Jean VITTET]

Le marquis de Marigny, gestionnaire attentif de ses biens [par Anne-Cécile TIZON-GERME]

Menars ou la petite musique du genius loci : continuo et variations [par Monique MOSSER]

 

Références complètes de la publication