Contenu éditorial simple : Nogent-sur-Marne, cité modèle. Histoire d’une banlieue résidentielle aux XIXe-XXe siècles

Une publication des Archives municipales de Nogent-sur-Marne, 2017, 223 pages

 

Ce livre retrace l’histoire d’une cité modèle de la banlieue résidentielle et met en perspective les transformations d’un territoire de l’entre-soi bourgeois, métamorphosé par l’urbanisation. Nogent-sur-Marne est en effet l’exemple d’une forme citadine typique des grandes agglomérations de la vieille Europe, où les résidents ont veillé à préserver l’esprit originel de villégiature. Dans le Grand Paris des années 1900, ou dans celui des années 2000, la ville incarne la vie résidentielle dans une métropole où s’enracinent les disparités sociales et les ségrégations territoriales.

Mais Nogent, comme toutes les villes bourgeoises des bords de Marne, fut aussi l’eldorado des classes laborieuses, porté à l’écran en 1929 par Marcel Carné. On l’oublie parfois, mais cette ville a aussi été la cité d’accueil de populations venues d’ailleurs, à jamais attachées à la « Ritalie nogentaise » de François Cavanna.

L’histoire de ce territoire révèle également l’ambivalence des relations qu’entretiennent les banlieues avec leur capitale. Lorsque la « banlieue rouge » entretient un rapport conflictuel avec sa puissante voisine ombrageuse, la ville de Nogent s’efforce de devenir un véritable « petit Paris », qui célèbre chaque année la Fête du petit vin blanc où se pressent toutes les vedettes du moment, de Line Renaud et Annie Cordy à Yvette Horner. Ce livre, qui s’inscrit dans la tradition des monographies communales, dévoile aussi les contrastes et les dynamiques qui font et défont les mondes de la ville métropole.

 

Table des matières :

  • Surmonter la séparation et vivifier le patriotisme de clocher : de la Belle Epoque aux années de guerre

Une banlieue résidentielle, populaire et bourgeoise

Emile Brisson, Nogent-sur-Marne et le Grand Paris

Les « années Champion », entre conservatisme politique et innovations sociales

  • Rétablir la République et l'autorité municipale : « le retour des anciens » (1944-1959)

Reconstruire et imposer la légalité républicaine

Une vie politique sous tension

Le sacre des  notables : Charles Jobelin, maire de Nogent

  • Les « années Nungesser » : entre modernité et préservation du passé (1959-1995)

Roland Nungesser : conquérir la ville pour mieux l'incarner

Nogent « capitale »

Un « entre-soi » communal sauvegardé, célébré et fidèle à ses traditions

 

Références complètes de l’ouvrage