Contenu éditorial simple : D'une guerre à l'autre, 1914-1918, 1944

Une publication des Archives départementales de la Seine-Maritime, 2014, 207 pages

 

Publié pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire de la Libération de la France en 1944, ce volume, avec les expositions qui l'accompagnent, revient sur la façon dont ces périodes ont été vécues dans le département de la Seine-Maritime (alors Seine-Inférieure). Les riches collections des Archives départementales de la Seine-Maritime ont fourni la matière principale de l'ouvrage : archives de Préfecture et ses sous-préfectures, fonds communaux, mais aussi, pour 1944, fonds des Renseignements généraux de Rouen, de la Police judiciaire, de la Direction départementale du travail ou de l'Office national des Anciens combattants (ONAC), et des fonds privés, comme le fonds Lejosne (223 J), le fonds Lafond (169 Fi et 5 J) et les fonds photographiques du fonds Chesneau (157 Fi). Il fait aussi une large place à la mémoire collective de ces conflits, en s'appuyant sur les collectes organisées auprès des habitants de Seine-Maritime (Grande Collecte et collecte parallèle pour la Seconde Guerre mondiale), qui ont donné lieu à près de 250 contributions et qui ont permis de rassembler plus de 12 000 pages ou images.

Si, lors de la Grande Guerre, le territoire seino-marin échappe à la ligne de front, il joue un rôle essentiel de base arrière dans la mise en oeuvre des opérations des Alliés. Les ports du Havre, de Rouen ou de Dieppe bénéficient d'une position stratégique pour le ravitaillement et l'acheminement des troupes britanniques et américaines. La Seine-Inférieure constitue également un refuge pour les alliés belges qui implantent leur gouvernement en exil à Sainte-Adresse.

La situation du territoire au cours de la Seconde Guerre mondiale est évidemment bien différente puisqu'il sort en 1944 de quatre années d'occupation et qu'il se trouve directement concerné par les opérations militaires liées au Débarquement. Cette année 1914 est appréhendée à travers le quotidien des populations. Des actions de résistance à l'occupant sont menées sur le territoire tandis que les bombardements occasionnent d'importantes destructions dans les villes, rendant très rudes les conditions de vie. Une ouverture est faite en conclusion sur le devoir de mémoire et la manière dont a été commémorée la Libération pendant ces 70 dernières années.

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives municipales du Havre