Contenu éditorial simple : La musique à Gennevilliers, toute une histoire

Une publication réalisée avec la collaboration des Archives municipales de Gennevilliers, 2016, 84 pages

 

À la fin du XIXe siècle, à Gennevilliers comme ailleurs, le besoin d’expression explose avec l’arrivée des nouveaux moyens de communication qui peu à peu s’accompagne du désir de pratiquer les arts. Parmi ceux-ci, la musique devient accessible. Au fil des ans, la population, les habitants des villes s’approprient cet extraordinaire moyen de création.

Harmonies, fanfares et différentes formations aux noms pittoresques vont naître partout en France. Loin d’échapper à cette tendance, Gennevilliers voit se multiplier les associations et les sociétés musicales. À leurs côtés, la municipalité soutient la fondation de l’École municipale de musique qui, quelques décennies plus tard, deviendra Conservatoire national puis Conservatoire à rayonnement départemental… Aux confins de cette évolution culturelle et sociale, d’autres groupe expérimentent, jouent, perpétuent des traditions…