Contenu éditorial simple : Marius Reverdy. Journal de guerre 1914-15-16-17-18

Une publication des Archives départementales de l'Aude, 2016, 59 pages

 

Originaire de Carcassonne, Marius Reverdy avait 20 ans au début de la Première Guerre mondiale. Mobilisé dans la marine, ce jeune ajusteur mécanicien fut envoyé, après quelques semaines d'instruction, dans la brigade Ronarc'h des fusiliers marins sur le front de l'Yser, sous la pluie et dans la boue des Flandres. Gravement blessé en décembre 1914, reconnu inapte au combat dans l'infanterie, il fut muté dans l'équipage du cuirassé Patrie (11 avril 1915-10 février 1916). Après cette expérience peu concluante (« la vie à bord n'a rien de très agréable et j'en ai par-dessus la tête », écrit-il), puis il servit comme mécanicien sur le sous-marin Gay Lussac (Q 69, classe Pluviôse), de mai 1916 à la fin de 1918, entre Bizerte, le canal d'Otrante (pour bloquer la flotte austro-hongroise de l'Adriatique) et la mer Egée. Après la guerre, il devint chef d'atelier à la Société minière, métallurgique et chimique de l'Orb à Avène. Il meurt à Carcassonne le 11 novembre 1961.

Confiés aux Archives départementales de l'Aude par son petit-fils à l'occasion de la Grande Collecte, son Journal et les photographies qui l'accompagnent constituent un témoignage original à la fois sur les combats sur l'Yser en décembre 1914, et sur la Grande Guerre des submersibles français en Méditerranée, beaucoup moins connue que celle des U-boote allemands, entre 1916 et 1918.

 

Références complètes de l'ouvrage