Contenu éditorial simple : Regards sur les hôtels de ville. 40 mairies en Seine-Saint-Denis

Une publication des Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, 2016, 38 pages

 

L’hôtel de ville est un bâtiment emblématique. Le nom de « maison commune », qui apparaît au XIXe siècle, résume parfaitement sa fonction : c’est l’endroit où se réunissent le maire et les conseillers municipaux pour délibérer et décider des affaires de la municipalité, la première strate administrative où se rendent les habitants pour régler les problèmes du quotidien, le lieu où se retrouvent les services administratifs et techniques.

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, avec l’urbanisation, les maisons-écoles ne sont plus suffisantes. Le problème se pose alors aux maires et aux conseillers municipaux : louer un bâtiment, l’acheter ou construire ? Les communes de création récente assoient leur existence par la création d’une mairie. D’autres, devant les coûts engendrés par une construction neuve, optent pour l’installation dans des demeures bourgeoises ou d’ancien châteaux.

La deuxième phase d’urbanisation, au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, voit la construction massive de logements. Des villes jusque-là peu urbanisées vont devoir trouver des solutions à la hauteur des nouveaux besoins d’une population en forte augmentation. Les maires et les conseillers municipaux optent alors pour la construction d’hôtels de ville aux nouvelles architectures.

Enfin, ces trente dernières années, confrontées à l’augmentation des fonctions administratives et des besoins des habitants, les communes ont construit des annexes, des extensions, et même de nouveaux hôtels de ville.

L'exposition dont cet ouvrage constitue le catalogue expose ces différents partis pris, des anciens châteaux aux mairies de dernière génération, à travers un parcours chronologique et architectural en Seine-Saint-Denis.