Contenu éditorial simple : Les Américains à Tours, 1917-1919

Une publication des Archives municipales de Tours, 2017, 123 pages

 

À l'heure de la commémoration du Centenaire de l'entrée en guerre des États-Unis d'Amérique, à Tours, comment ne pas se rappeler de l'engagement de ces hommes d'au-delà de l'océan. Le territoire de la ville tout entier est empreint de leur présence depuis l'installation le 22 juin 1917 des premiers militaires de l'US Navy au camp d'aviation de Parçay-Meslay qui joua un rôle non négligeable dans la formation des pilotes, des observateurs et de photographes pendant la Première Guerre mondiale. En juin 1918, l'école d'aviation devient le Second Aviation Instruction Center, qui forme notamment célèbre Edward Rickenbacker.

Le 8 juillet 1917, les premiers Américains s’installent au camp d’aviation de Parçay-Meslay-Saint-Symphorien et circulent dès le lendemain à Tours, rue Nationale. Un détachement de Sammies apparaît officiellement à la cérémonie du 14 Juillet, place de la Gare. Au mois de janvier 1918, le général Pershing, commandant en chef des Forces expéditionnaires américaines, décide de transférer à Tours (où il  avait passé deux mois avec sa famille en 1908) tous les services administratifs et techniques concourant au soutien de ses troupes combattantes (intendance, génie, chemin de fer, transmissions, aviation, soins médicaux…), et de les regrouper en une seule unité qui prend le nom définitif de Services of Supply, le 13 mars 1918. Pendant la Grande Guerre, les Services of supply sont organisés en quatre divisions : administration (des ports de débarquement, Brest, Saint-Nazaire, Bordeaux, et des secteurs intermédiaires jusqu'au front), achats (acquisition du matériel nécessaire au corps expéditionnaire), construction (sous la responsabilité du Génie de l'armée de terre) et distribution (organisation des lignes de ravitaillement et de communication).

Après deux ans de vie partagée, le départ des Sammies le 1er septembre 1919 laisse un grand vide et beaucoup de souvenirs que cet ouvrage retrace pour que ne soit pas oublié le sacrifice de ces soldats venus défendre la liberté et la démocratie sur notre sol.

 

Références complètes de l'ouvrage